Actualisé 26.05.2017 à 08:56

CyclismeGuerre des mots entre Nibali et Dumoulin

Nairo Quintana, Tom Dumoulin et Vincenzo Nibali se sont neutralisés sur la 18e étape du Giro. A l'arrivée, le Néerlandais et l'Italien se sont accusés avec véhémence.

von
LeMatin.ch
Quintana, Dumoulin et Nibali (de gauche à droite) ont fini ensemble mais ont perdu du temps sur Pinot, Pozzovivo et Zakarin.

Quintana, Dumoulin et Nibali (de gauche à droite) ont fini ensemble mais ont perdu du temps sur Pinot, Pozzovivo et Zakarin.

Keystone

Cette 100e édition du Giro est électrique. Jeudi, lors de la 18e étape, on a même assisté à une séance de roue libre entre le trio leader du classement général Nairo Quintana, Tom Dumoulin et Vincenzo Nibali. Trop occupés à se contrôler, ces derniers ont laissé filer Thibaut Pinot, Domenico Pozzovivo et Ilnur Zakarin. Des concurrents qui se sont rapprochés du maillot rose.

Tom Dumoulin n'a pas caché être fâché du scénario de la course. «J'espère qu'ils perdront leur place sur le podium! Ça me fera plaisir...», a-t-il lâché après la course, cité par L'Equipe. Pendant l’ascension, le Néerlandais avait déjà manifesté sa mauvaise humeur avec de grands gestes.

«On ne va pas le porter en carrosse jusqu'à Milan»

«Il devrait savoir que je me fous, moi, de ne pas finir sur le podium. Ce Dumoulin n'est qu'un arrogant! Et c'est à Milan qu'on fera les comptes! Qu'est ce qu'il croit? Il ne pense tout de même pas qu'on va le porter en carrosse jusqu'à Milan...», a rétorqué Vincenzo Nibali, visiblement très remonté dans le quotidien français.

Autant dire que l'étape qui mène ce vendredi les coureurs vers Piancavallo risque d'être très chaude.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!