Ski alpin: Gut-Behrami: «Je n’avais pas envie de tout gâcher le dernier jour»
Publié

Ski alpinGut-Behrami: «Je n’avais pas envie de tout gâcher le dernier jour»

La Tessinoise s’est illustrée lors du dernier géant de la saison. «LGB» a abandonné après deux portes pour éviter de se blesser.

par
Sylvain Bolt
(Lenzerheide )
Lara Gut-Behrami a réussi une saison d’exception. 

Lara Gut-Behrami a réussi une saison d’exception.

AFP

Lara, que s’est-il passé en première manche?

J’ai essayé d’éviter une blessure. La fin de saison est toujours un peu limite. Ce matin, je n’avais plus d’énergie. J’espérais que l’adrénaline du départ m’aide. Mais sur cette piste, il faut skier à fond. Je n’avais plus de jus. La dernière fois que j’ai forcé, je me suis fait les croisés. Là, j’ai préféré m’arrêter après deux portes plutôt que de prendre le risque de tomber à la sixième. Je n’avais pas envie de gâcher cette belle saison le dernier jour!
Que retenez-vous de cette saison pour la suivante?

Je suis très fière d’avoir retrouvé un tel niveau. De pouvoir à nouveau me mêler à la lutte avec les meilleures dans plusieurs disciplines. J’ai toujours bossé pour cela. Les médailles d’or des Mondiaux et cette saison exceptionnelle en super-G restent de grands moments. Je signerais directement pour de tels résultats ces prochaines saisons.

Lara Gut-Behrami a remporté le Globe de cristal du super-G. 

Lara Gut-Behrami a remporté le Globe de cristal du super-G.

AFP


Ce n’était pas la semaine que vous espériez dans les Grisons

Je termine une superbe saison. On sait très bien que c’est un sport d’hiver et cette semaine il y a eu un million de polémiques. Elles n’étaient pas toujours correctes. Mais c’est comme cela en fin de saison, tout le monde est fatigué. Comme je l’ai dit, c’était une saison exceptionnelle. Je ne tire que du positif

«Il faudrait avoir le même nombre de courses dans chaque discipline et réfléchir à récupérer les épreuves de vitesse annulées.»

Vous n’êtes donc pas fâchée contre les organisateurs.

J’ai dit ce que j’avais à dire mardi. Il faudrait avoir le même nombre de courses dans chaque discipline et réfléchir à récupérer les épreuves de vitesse annulées. Je ne vais pas me répéter chaque jour.

Le général est-il un objectif l’hiver prochain?

Non. Parce que la fois où je l’ai gagné (en 2016) et l’autre où j’ai terminé troisième (en 2014), je n’en avais pas fait un objectif en début de saison. Le but était plutôt de retrouver les bonnes sensations. Je vais essayer de bosser sur ça, de mettre l’accent sur les virages et d’avoir le niveau de ce dernier mois. Mais on va d’abord profiter de cette fin de saison.

Allez-vous prendre des vacances?

On ne va pas faire grand-chose avec la situation actuelle. Ce n’est pas évident de planifier quelque chose. Je vais surtout profiter de rentrer à la maison. Et normalement, en avril, je vais remettre les skis. Mais c’est difficile de se projeter.

Votre opinion