Hockey sur glace: Haas marque un point et les esprits
Publié

Hockey sur glaceHaas marque un point et les esprits

L’ex-Bernois s’est inscrit au pointage pour les Oilers, une 100e marque pour Hischier, débuts pénibles pour Merzlikins, une crampe au cerveau, un rare combat: l’essentiel de l’actu du hockey nord-américain.

par
Emmanuel Favre

1 Premier point pour Haas

Aligné durant 12’18 au centre du quatrième trio des Oilers d’Edmonton, Gaëtan Haas s’est inscrit une première fois au pointage à l’occasion de son deuxième match dans la ligue professionnelle nord-américaine. A domicile, dans un duel «portes ouvertes» face aux Kings de Los Angeles (victoire 6-5), l’ancien joueur de Bienne et de Berne a contribué au 4-4 attribué au Suédois Joakim Nygard à la 46e minute.

L’international suisse a aussi - et surtout - conclu la rencontre sur un différentiel de +2, soit le meilleur de l’équipe albertaine. Et ça, c’est un gros, un tout gros point.

----------

2 100e point pour Hischier

Les Devils du New Jersey connaissent un début de campagne guère conforme à leurs attentes. Après avoir été battus par les Jets de Winnipeg à domicile, les Diables n’ont fait peur à personne à Buffalo, où l’équipe entraînée par Ralph Krueger s’est imposée 7-2. On répète: oui, une équipe pilotée par le Général Ralph a bel et bien touché sept fois la cible. Deux Suisses ont griffé la glace avec le club de la banlieue new yorkaise: le défenseur zurichois Mirco Müller et Nico Hischier. Le joueur de centre valaisan, qui a remporté 66,7% de ses mises au jeu et conservé un différentiel neutre, a atteint le plateau des 100 points personnels alors qu’il disputait son 153e match de saison régulière.

L’ex de Viège et de Berne a contribué au 2-1 réussi par Kyle Palmieri à la 21e minute. A cet instant de la partie, il s’agissait du goal de l’espoir.

----------

3 Une crampe au cerveau coûteuse

Les mots utilisés par Jean-François Chaumont, du «Journal de Montréal», sont appropriés. Le match entre les Maple Leafs de Toronto et le Canadien de Montréal (6-5 tab pour les Habs) s’est notamment joué suite à une ânerie de Kasperi Kapanen. A la 54e minute, alors que le club ontarien menait 4-3, l’attaquant des Leafs a jeté sa canne brisée dans les patins de Jeff Petry. Sanction: un tir de pénalité transformé par le défenseur du Canadien.

La séquence a complété la remontée du Tricolore, qui était mené 4-1 à la 46e et qui a réussi trois buts en infériorité numérique durant la rencontre. Le but de la victoire a été signé par Paul Byron dans la séance des tirs aux buts.

----------

4 Cauchemar pour Merzlikins

Elvis Merzlikins n’a pas connu les débuts escomptés dans la plus prestigieuse ligue du monde. Titularisé par John Tortorella devant le filet des Blue Jackets de Columbus, l’ancien portier de Lugano a accordé sept buts, dont cinq dans le tiers médian, aux Pingouins de Pittsburg (7-2).

Sollicité à 40 reprises, le Letton à licence suisse a rendu une modeste carte de 82,5% d’arrêts. Mais n’a jamais envisagé de demander à être remplacer.

----------

5 Crosby jette les gants

Fait rare: dans la même partie, Sidney Crosby, le joueur étoile des Pens (qui ont perdu Evgeny Malkin sur blessure) et de la ligue, a jeté les gants.

En face de lui, il y avait le Québécois Pierre-Luc Dubois. Il s’agissait du premier combat livré par Sid the Kid depuis 2015.

Votre opinion