Publié

GenèveHamas à l'université : 150 personnes manifestent

La venue du porte-parole du Hamas à l'Uni-Mail a débouché sur un face à face plutôt calme entre manifestants pro-israéliens et pro-palestiniens.

par
Raphaël Pomey

«C'est vous les terroristes», «la liberté d'expression a ses limites», «non à la haine des femmes ». Difficile de savoir qui manifestait contre qui, mercredi soir, à l'occasion de la présence de Musheer Al Masri, leader du Hamas, dans le cadre d'une conférence controversée et organisée par l'association «Droit Pour Tous», à l'uni de Genève.

Relégués sur le trottoir d'en face, une centaine de militants pro-israéliens, emmenés par le président de l'Association Suisse-Israël section Genève, Pierre Weiss, ont protesté contre la décision d'accueillir le représentant d'un parti considéré comme terroriste par l'Union Européenne. Une présence qui a visiblement excédé un jeune vêtu du traditionnel foulard palestinien, venu hurler «Palestinia Libera» nez à nez contre ses adversaires. Après un léger coup de drapeau sur le crâne, l'homme été éloigné par un gendarme. Une jeep occupée par des militants pro-palestiniens a ensuite fait un passage très près des pieds des manifestants. Ses passagers ont encore adressé des doigts d'honneur aux militants pro-israéliens, une fois arrivés sur le trottoir d'en face.

La conférence commence en ce moment, dans un auditoire archi-bondé. Un important dispositif de sécurité est en place.

Ton opinion