Formule 1 - Hamilton devant, Verstappen tout derrière
Publié

Formule 1Hamilton devant, Verstappen tout derrière

Le pilote Red Bull a dû changer son moteur et partira dernier, dimanche à Sochi. Un circuit de toute façon très favorable aux Mercedes

par
Luc Domenjoz

Hamilton pour la 100e

Mais qui pourra battre Lewis Hamilton ce week-end? A Sochi, les deux Mercedes se présentent en grandes favorites, l’écurie n’ayant jamais été battue sur le circuit russe depuis 2014, date du premier Grand Prix de Russie de l’histoire.

Il devrait en aller de même ce week-end, le Britannique se retrouve en effet seul candidat sérieux à la victoire. Le principal adversaire de Lewis Hamilton, Max Verstappen, partira dernier dimanche (lire ci-dessous), tandis que Valtteri Bottas, qui a remporté ici la première et la dernière victoire de sa carrière (en 2017 et en 2020 respectivement), a déjà prévenu qu’il respecterait toute consigne d’équipe qui lui demanderait de laisser Lewis Hamilton le passer. Ce qui ne manquerait évidemment pas de se produire si le Finlandais roulait devant le Britannique.

AFP

Sauf problème de fiabilité, le septuple champion du monde devrait donc s’imposer dimanche, ce qui constituerait la 100e victoire de sa carrière. Comme il compte actuellement 3999.5 points au championnat, cette nouvelle victoire lui permettrait aussi de passer le cap des 4000 points, un autre record qu’il détient loin devant le deuxième classé, Sebastian Vettel (qui compte 3053 points).

Ce record de points, par contre, ne compte pas sérieusement, puisqu’une victoire n’a longtemps rapporté que neuf points, puis dix à son auteur. Aujourd’hui, une victoire en rapporte 25, aucune comparaison historique n’est donc possible.

Max Verstappen dernier

Vendredi après-midi, l’écurie Red Bull a annoncé qu’elle allait changer le moteur Honda de Max Verstappen.

Comme le Néerlandais a déjà utilisé les trois blocs auxquels il a droit cette saison, ce changement lui coûte très cher (il devra partir du fond de la grille de départ, tout comme Charles Leclerc, pour la même raison), et l’écurie a rappelé que ce changement est dû à la destruction d’un moteur lors de l’accident de son pilote à Silverstone, accident pour lequel elle désigne Lewis Hamilton comme responsable.

Par contre, avec cette pénalité, Max Verstappen annule de facto la pénalité de trois places que les commissaires de Monza lui avaient infligé suite à son accrochage du Grand Prix d’Italie avec Lewis Hamilton. Parce que dernier - trois places = toujours dernier!

Une saison 2022 à 23 courses

Le calendrier provisoire de la saison 2022 a été dévoilé sous le manteau à Sochi.

Bien qu’il ne soit pas définitif, ce calendrier a de quoi faire peur aux écuries puisqu’il prévoit 23 Grands Prix (deux de plus que cette saison), avec trois séries de « triplés » (trois Grands Prix en trois semaines) que les détenteurs des droits commerciaux de la Formule 1 avaient pourtant promis de ne plus répéter.

Pour éviter les orages d’été en Floride, le nouveau Grand Prix de Miami a été fixé au 8 mai, avant le début de la saison européenne - qui débutera comme d’habitude à Barcelone.

Toto Wolff, le patron de l’écurie Mercedes, n’est pas très heureux de voir ainsi les saisons se rallonger, lui qui estimait il y a encore quelques années que 16 Grands Prix constituerait un nombre idéal. « Des saisons aussi longues sont très dures pour nos mécaniciens et nos ingénieurs, commentait-il vendredi. Nous devrions mettre en place un système obligatoire de remplacement de nos employés.

Par exemple, chacun serait limité à 20 Grands Prix par an, ce qui nous obligerait ainsi à renouveler l’équipe se déplaçant sur les circuits et permettrait à de jeunes ingénieurs de débuter. » Toto Wolff ne le dit pas, mais c’est sous-entendu: cette règle des 20 Grands Prix ne s’appliquerait évidemment pas aux pilotes ni au patrons d’écurie.

Les Mercedes déjà devant

A l’issue des deux séances d’essais du vendredi, l’écurie Mercedes dominait déjà les débats, Valtteri Bottas se classant 44 millièmes de seconde devant Lewis Hamilton. Pierre Gasly a hissé son Alpha Tauri à la troisième place, tandis que Max Verstappen, peu à l’aise, s’est contenté du sixième chrono, à plus d’une seconde des Mercedes.

La pluie annoncée pour les qualifications de samedi pourrait voir ces dernières reportées à dimanche matin, comme cela s’est déjà pratiqué à Melbourne, Austin ou plus récemment (en 2019) à Suzuka.

Votre opinion