Publié

ScandaleHandicapé, il se fait virer du Salon de l'auto

Olivier Wehren, 55 ans, atteint d'une maladie auto-immune dégénérative des muscles, a été mis hors du Salon de l'auto. Sa chaise roulante électrique ne «concordait pas avec le paysage», lui a-t-on dit.

par
Laura Juliano

Ce qui devait être pour lui une journée de plaisir et de distraction au Salon de l'auto a tourné au cauchemar.

Olivier Wehren a été rejeté de la manifestation car sa chaise roulante n'était pas la bienvenue, d'autant plus lors du passage du président de la Confédération Didier Burkhalter, jeudi passé. «On m'a dit qu'elle n'allait pas avec le paysage», indique Olivier Wehren.

Pour dénoncer le traitement auquel il a eu droit, cet homme de 55 ans atteint d'une maladie auto-immune dégénérative des muscles a créé une page Facebook, Humiliation au Salon de l'Auto, déjà suivie par près de 7000 personnes.

Contacté par téléphone, Silvia Blattner, porte-parole du Salon de l'auto assure: «Nous regrettons ce qui s'est passé. Les personnes en chaise roulante sont bien sûr les bienvenues chez nous. Nous réinvitons Monsieur Wehren avec plaisir. »

Le Salon de l'Auto a ouvert une enquête pour réparer les torts reprochés par Olivier Wehren. Pour sa part, ce dernier assure ne pas chercher de coupable. Il souhaiterait toutefois que cela ne se reproduise plus à l'avenir.

Plus d'informations suivront dans notre journal de mardi.

Ton opinion