Actualisé 06.12.2019 à 06:52

Handicapés, ils font vivre un hôtel-restaurant

Partenariat

La Demi-Lune à St-Ursanne(JU), soutenue par la Loterie Romande, accueille des personnes en situation de handicap et leur permet de s’intégrer dans la société.

par
lematin.ch
Sylvain, 16 ans, infirme moteur cérébral et autiste, accomplit parfaitement son travail dans la cuisine de l'hôtel-restaurant La Demi-Lune à St-Ursanne(JU).

Sylvain, 16 ans, infirme moteur cérébral et autiste, accomplit parfaitement son travail dans la cuisine de l'hôtel-restaurant La Demi-Lune à St-Ursanne(JU).

DR

L’hôtel-restaurant La Demi-Lune est situé dans le cœur médiéval et touristique de St-Ursanne(JU). De la terrasse, la vue plonge sur le Doubs. Mais cet établissement présente d’autres particularités. «Le service, le travail en cuisine ou l’entretien des chambres, souligne Pascal Berberat, président de l’association Décrochez la Lune qui gère l’hôtel-restaurant, sont effectués par des personnes en situation de handicap physique ou mental.»

Le projet qui a vu le jour en début d’année n’est pas né par hasard. Pascal et son épouse Véronique ont élevé quatre enfants. Sylvain, l’un d’eux, 16 ans, est infirme moteur-cérébral et autiste. «J’ai pensé à son avenir quand il atteindra l’âge adulte ajoute Pascal Berberat, et à tous ceux qui sont dans une situation similaire.» Une récolte de fonds a permis l’acquisition des locaux. «Et grâce à l’aide la Loterie Romande, nous avons pu effectuer les transformations nécessaires.»

Aujourd’hui, La Demi-Lune offre sept postes de travail à plein temps répartis entre dix personnes en situation de handicap. Ils sont coachés et surveillés par cinq professionnels de la restauration, plus pendant l’été, la saison touristique. «L’un de nos serveurs a mis du temps à apprendre le métier. Mais il y est arrivé. Il est parfaitement capable de prendre une commande, de tirer et d’aligner des cafés et de servir les clients. Seul l’encaissement est laissé à un professionnel.»

Un hôtel plein de charme

Au menu, de la cuisine du terroir. Avec bien entendu des truites meunières, du jambon à l’os ou tous les jeudis, le Gâteau au fromage de St-Ursanne. Les prix s’inscrivent dans la moyenne de ceux pratiqués par les établissements de la cité médiévale. Le restaurant avec ses deux salles et sa terrasse peut accueillir en été plus de cent convives. «Quant à notre hôtel, dit encore Pascal Berberat, avec ses sept chambres, il permet de loger jusqu’à 18 personnes. Une excellente adresse pour les familles, les randonneurs et ceux qui aimeraient découvrir dans de bonnes conditions l’un des plus beaux villages de Suisse.»

Victor Fingal

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!