Football - Hansi Flick sur le chemin de la Mannschaft
Publié

FootballHansi Flick sur le chemin de la Mannschaft

Avec la nomination de son remplaçant au Bayern, Hansi Flick a la voie libre pour entraîner l’équipe nationale à la place de Joachim Löw. La fédération a annoncé qu’elle allait lui parler.

Hansi Flick va rencontrer les dirigeants de la fédération allemande dans les prochains jours.

Hansi Flick va rencontrer les dirigeants de la fédération allemande dans les prochains jours.

AFP

La Fédération allemande de football (DFB) a annoncé mardi qu’elle allait entamer des discussions avec Hansi Flick, suite à l’annonce de son départ du Bayern Munich en fin de saison, pour succéder éventuellement à Joachim Löw au poste de sélectionneur de l’équipe d’Allemagne.

«Il est bien connu que Hansi Flick est tenu en haute estime par la fédération. Nous pouvons confirmer que, dans ce contexte, nous allons maintenant également mener des discussions avec lui et les responsables du Bayern», a déclaré un porte-parole de la DFB au SID, filiale sportive de l’AFP.

Et de préciser: «à l’heure actuelle, nous ne ferons pas d’autres commentaires sur la suite de la procédure, que nous coordonnerons d’abord en interne avec toutes les parties concernées, avec tout le soin et le calme nécessaires».

Nagelsmann change la donne

La voie qui mène Hansi Flick vers la Mannschaft s’est dégagée depuis l’annonce dans la matinée de mardi de la résiliation de son contrat avec le Bayern en fin de la saison, à sa demande, en raison de conflits avec le directeur sportif Hasan Salihamidzic. L’octuple champion d’Allemagne en titre a officialisé dans la journée l’arrivée du surdoué du RB Leipzig, Julian Nagelsmann.

La fédération allemande avait depuis plusieurs semaines souligné qu’elle ne voulait pas approcher un entraîneur encore sous contrat. Elle a également exclu le paiement d’une indemnité de transfert. Flick, considéré comme le premier choix de la DFB, succéderait à Joachim Löw qui, après quinze ans à la tête de la Mannschaft, a annoncé en mars son départ après l’Euro de juin.

Il connaît déjà les lieux pour y avoir été pendant douze ans (2006-2014) l’adjoint de Löw, avec lequel il a notamment remporté le Mondial 2014.

(AFP)

Votre opinion

4 commentaires