Hockey sur glace: Hartikainen: «L’atmosphère était magnifique avec cette patinoire pleine»

Publié

Hockey sur glaceHartikainen: «L’atmosphère était magnifique avec cette patinoire pleine»

Pour son premier derby lémanique devant ses supporters, l’attaquant finlandais du GSHC a été l’un des acteurs du succès de son équipe avec un goal, un assist et un tir au but inscrit.

par
Ruben Steiger
(Genève)
Teemu Hartikainen a été l’un des artisans du succès de GE Servette dans le derby lémanique.

Teemu Hartikainen a été l’un des artisans du succès de GE Servette dans le derby lémanique.

BASTIEN GALLAY / LPS

Genève-Servette et Lausanne ont offert aux 7135 spectateurs présents aux Vernets - le premier match à guichets fermés de la saison - un derby lémanique rempli d’émotions et indécis jusqu’au bout. Tout l’inverse de la première confrontation de la saison entre les deux équipes. «Si je compare avec le premier derby, tout a été plus dur. Lausanne a fait un très bon match, ils ont joué avec intensité et de façon intelligente», a confirmé Teemu Hartikainen, heureux d’avoir acquis une nouvelle victoire.

Ce derby a également été marqué par l’excellente ambiance qui régnait dans la patinoire, avec deux kops qui ont donné de la voix pendant plus de 60 minutes. «L’atmosphère était magnifique avec cette patinoire pleine et bruyante. En tant que joueur, ça motive quand tu entres sur la glace», a apprécié le Finlandais qui disputait son premier match contre Lausanne devant ses supporters.

Une prestation pleine

Dominés à 5 contre 5 par les Vaudois, les Aigles s’en sont remis à leur efficacité en power play, trois buts en quatre opportunités, pour mener 3-1 à la 41e minute. Sur ces trois réussites, Teemu Hartikainen était à chaque fois présent sur la glace. Mieux, il a participé à la fête en inscrivant un goal et en distribuant un assist. «Notre jeu de puissance fonctionne très bien et c’est clair que j’ai un rôle à jouer car je me retrouve souvent en position de mettre le puck au fond», a expliqué l’attaquant de 32 ans.

Mais voilà, les Grenat, avec un avantage de deux longueurs, ont quelque peu arrêté de jouer et le LHC a égalisé de façon amplement méritée. Lors de l’exercice des tirs au but, les Genevois se sont montrés les plus adroits avec trois tentatives réussies par Daniel Winnik, Vincent Praplan et évidemment Teemu Hartikainen.

Le colosse de 186 cm pour 106 kg a fait preuve d’une décontraction et d’une facilité déconcertante pour inscrire son essai. «J’étais quasi sûr que le gardien ne savait pas ce que j’allais tenter. Je suis en confiance quand je réalise ce geste car je sais que ça a de bonnes chances de finir au fond, a-t-il expliqué avec le sourire. C’est bien d’être détendu quand tu penses que tu vas marquer.»

Meilleur buteur de NL

Grâce à son douzième but de la saison, le joueur arrivé de Salavat Yulaev Ufa en KHL lors de l’intersaison trône désormais au sommet du classement des meilleurs buteurs de National League. Une situation qui ne l’émeut pas: «Ça ne représente pas grand-chose pour moi. Le hockey est avant tout un sport d’équipes et je suis heureux de pouvoir jouer avec d’aussi bons coéquipiers.»

«Tout le monde s’attend à ce que je marque des buts donc je suis heureux de pouvoir le faire régulièrement. Je ne suis pas encore au top de ma forme mais je me sens de mieux en mieux», a conclu un Teemu Hartikainen qui, à chaque sortie sous le maillot du GSHC, s’affirme comme un élément toujours plus décisif.

Ton opinion