26.10.2020 à 08:01

Hockey sur glaceHauert: «Nous sommes devenus l’équipe à battre»

La belle histoire entre le HC Ajoie et la Coupe de Suisse se poursuit. Tenant du titre, le HCA est désormais attendu au tournant dans cette compétition. Les Jurassiens recevront le CP Berne en quarts.

von
Cyrill Pasche
Le capitaine Jordane Hauert, champion de LNB en 2016 et vainqueur de la Coupe de Suisse en 2020 avec le HC Ajoie.

Le capitaine Jordane Hauert, champion de LNB en 2016 et vainqueur de la Coupe de Suisse en 2020 avec le HC Ajoie.

Keystone

Le HC Ajoie est en quarts de finale (contre Berne à Porrentruy) grâce à sa courte victoire décrochée dimanche après-midi à Kloten (1-3). L’obstacle était difficile à surmonter: non seulement parce que le EHC Kloten est le poids lourd de Swiss League, mais aussi parce que les Ajoulots n’avaient plus joué de rencontre officielle depuis près de deux semaines.

Mais une fois encore, les hommes de Gary Sheehan ont trouvé un moyen de s’en sortir. Le duo magique Devos/Hazen a surgi au bon moment (pour égaliser à 1-1), le gardien Tim Wolf a sorti un match XXL, ses coéquipiers n’ont d’ailleurs pas hésité à se sacrifier pour lui (tir bloqué par Frei à la 54e alors que le but était vide).

En attendant le nouveau stade

Ajoie a gagné, sans pour autant livrer un match inoubliable. Les Jurassiens ont toutefois des circonstances atténuantes. En raison des travaux de rénovation de leur patinoire, ils sont contraints de s’entraîner à Saignelégier, dans les Franches-Montagnes, à Delémont et parfois à Tramelan, dans le Jura bernois. Pour ne rien arranger, ils n’ont joué que quatre matches cette saison en championnat (tous à l’extérieur). La faute au Covid notamment en raison des quarantaines imposées à certaines équipes et des matches reportés.

«Pour être tout à fait honnête, on a juste essayer de faire du mieux que l’on pouvait contre Kloten, a avoué le capitaine Jordane Hauert. Face à une aussi bonne équipe, c’était dur de retrouver le rythme au début. On s’est fait tourner autour par moments, mais on a été solidaires. On a bloqué des shoots, notre gardien a fait les arrêts dans les moments-clé, et nos unités spéciales ont fait le reste», a poursuivi le routinier dans les couloirs de la Swiss Arena, une fois la qualification en poche.

«Personne n’a oublié notre triomphe en finale puisque presque tout le canton était à la finale à Lausanne en février dernier»

Jordane Hauert, capitaine du HCA

Le défenseur de tout juste 34 ans, clubiste par excellence, incarne cet état d’esprit du HCA, une équipe qui a pris l’habitude, en Coupe de Suisse, de jouer comme si rien ne pouvait vraiment lui arriver. «Cette compétition est importante pour le club, pour les jeunes, pour tout le Jura. Elle nous met en lumière. Personne n’a oublié notre triomphe en finale puisque presque tout le canton était au match à Lausanne en février dernier. Il n’y a pas un jour qui passe sans que quelqu’un me parle de cette victoire contre Davos», sourit Hauert.

«Maintenant par contre, nous sentons vraiment que les autres équipes nous attendent au tournant. Au premier tour, Martigny a joué très dur contre nous. Contre Kloten, on a bien senti qu’ils avaient eux-aussi envie de nous rentrer dedans. Nous sommes devenus l’équipe à battre. La perception des autres a changé.»

Pas le moment d’arrêter

Jusqu’où iront cette fois-ci les irréductibles Ajoulots? Avec le groupe de Sheehan, rien n’est impossible même si les joueurs jurassiens ne pourront sans doute pas, cette fois-ci, compter sur le soutien massif de leurs fans pour voguer d’exploit en exploit, comme la saison dernière. Jordane Hauert soupire… «C’est une drôle de saison, avec tant d’incertitudes. On va tout faire pour défendre notre trophée, mais avec du recul, il ne fait aucun doute que nous l’avons gagné juste au meilleur moment.»

Tandis que des matches à huis clos se profilent et que la saison de hockey ne tient qu’à un fil, Hauert a dans l’idée de prolonger sa carrière encore quelque temps. «J’avais dit que j’arrêterais sans doute en 2021. Mais avec ce qui se passe, j’ai envie de faire encore une saison de plus dans des conditions normales, dans notre nouvelle patinoire et devant du public. Si je n’ai pas de pépin physique et que je peux encore apporter quelque chose aux jeunes de l’équipe, je rempilerai pour une saison de plus.»

Avec un trophée de plus à son palmarès d’ici-là?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

le matin aka arcinfo

26.10.2020 à 10:48

A une table du café Brésil à Bienne, en ce moment, Vincent Donzé est heureux

Bélier dompté

26.10.2020 à 10:47

Sympa un derby bernois en quart!

Yepa

26.10.2020 à 09:07

Joyeux anniversaire capitaine! Quelle belle image tu donnes de notre région. Merci pour tout ce que tu as apporté à notre club!