12.02.2013 à 11:15

Sports d’hiverHausse des accidents dans les «snowparks»

La proportion de blessures consécutives à des sauts dans ces parcs de neige est de 20% par rapport aux autres accidents de sport d'hiver. Un chiffre en hausse de 2% par rapport à la saison 2010-2011.

Sur les deux millions de skieurs et snowboarders en Suisse, 67’000 d’entre eux se blessent chaque année en pratiquant leur sport.

Sur les deux millions de skieurs et snowboarders en Suisse, 67’000 d’entre eux se blessent chaque année en pratiquant leur sport.

AFP

Le nombre d’accidents dans les «snowparks» a augmenté au cours des dernières années. Cette hausse s’explique notamment par la multiplication de ces installations dans les stations de ski.

La proportion de blessures consécutives à des sauts dans les «snowparks» représente 20% pour la saison 2011-2012, contre 18% en 2010-2011 et 14% en 2009-2010, indique mardi le Bureau de prévention des accidents (bpa).

Sur les deux millions de skieurs et de snowboarders que compte la Suisse, 67’000 d’entre eux se blessent chaque année en pratiquant leur sport, rappelle le bpa. Parmi ces accidents, 8 sur 10 se produisent sur les pistes et la plupart des blessures résultent de chutes, révèle l’analyse des transports de blessés, réalisée chaque année par le bpa en collaboration avec les Remontées mécaniques suisses (RMS).

Depuis quelques années, les collisions entre personnes «sont plutôt rares», à la fois pour les accidents de ski (2 à 7%) et de snowboard (2 à 4%), observe le bpa. «Un chiffre frappant est la proportion de blessures consécutives à des sauts dans les ’snowparks’».

Les Romands moins disciplinés

Pour éviter de tels accidents, deux facteurs sont essentiels, note le bpa dans son communiqué: le comportement des sportifs et le port des équipements de protection. Or, 84% des pratiquants de sports d’hiver portent un casque, salue le bpa, avec toutefois des disparités régionales: 89% se protègent la tête outre-Sarine, contre 71% en Suisse romande.

Le port du casque est essentiel, car environ 15% des skieurs et snowboarders accidentés se blessent à la tête. Le tiers de ces blessures pourraient être évitées grâce au casque, celui-ci aidant de surcroît à amoindrir la gravité des blessures à la tête.

Afin de lutter contre ces accidents, le bpa a complété son guide sur les «snowparks» publié en 2011. Il fournit notamment des informations sur les règles de comportement à adopter.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!