Actualisé

SuisseHausse du nombre de chômeurs en septembre

Le nombre de chômeurs en Suisse a augmenté en septembre pour le troisième mois consécutif, mais le taux reste inchangé à 3,2%. La stabilité est de mise en Suisse romande.

En comparaison annuelle, le nombre de chômeurs inscrits auprès des offices régionaux de placement (ORP) affiche une progression de 6,4%, soit de 8261 personnes, a indiqué jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Le taux de chômage reste cependant fixé à 3,2%, comme à fin août.

Le chômage des jeunes âgés entre 15 et 24 ans, un groupe très observé, n'a pratiquement pas bougé le mois passé. Leur nombre a augmenté de 59 personnes ( 0,3%) sur un mois à 20'618, pour un taux de 3,7% ( 0,1 point). En revanche, sur un an, il présente une avancée de 5,8% ou 1138 personnes.

L'ensemble des demandeurs d'emploi s'est pour sa part accru de 1,8% (ou 3373 personnes) en septembre sur un un mois à 196'042 personnes, et de 7,1% sur un an (12'929 individus). La catégorie réunit, outre les chômeurs inscrits, les personnes suivant une formation ou bénéficiant de gains intermédiaires.

Chômage partiel en baisse

Le nombre des places vacantes annoncées aux ORP a quant à lui augmenté de 437 durant le mois sous revue, pour s'établir à 11'342 unités, précise le SECO dans son communiqué.

En ce qui concerne le chômage partiel, le phénomène a évolué à la baisse. La statistique pour juillet montre un recul de 2067 personnes (-39,2%) à 3211 par rapport au mois précédent. Le nombre des entreprises ayant recours à la prestation a diminué d'un bon cinquième à 404 unités (118).

Stabilité en Suisse romande

La situation du marché du travail a évolué dans la stabilité en septembre en Suisse romande. A l'exception du canton de Genève qui affiche une hausse de 0,1 point, les taux de chômage n'ont pas bougé par rapport au mois précédent.

Le canton de Genève demeure le canton le plus touché par le chômage avec un taux désormais fixé à 5,6% de sa population active, a indiqué jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Le mois dernier, le nombre de chômeurs y a augmenté de 195 à 13'103.

Derrière, on trouve le canton de Neuchâtel avec son taux de chômage stable à 5,4% ( 6 chômeurs à 4772). Ensuite, Vaud présente un coefficient de 4,9% de sa population active, avec une baisse du nombre de chômeurs de 225 à 18'257.

Dans le Jura, le taux de chômage est resté à 3,5% en septembre, pour un effectif de chômeurs en recul de sept à 1468. En Valais, ce dernier a diminué de deux unités à 5640 personnes, pour un coefficient inchangé de 3,5%.

Enfin, du côté de Fribourg, le taux de chômage est demeuré à 2,9%, pour un nombre de chômeurs en baisse de 39 par rapport à août à 4393. Le canton apparaît toujours comme le canton romand le moins touché par le chômage.

Hausse à Berne et Zurich

Dans le canton de Berne, le taux de chômage s'est accru de 0,1 point à 2,6% en septembre par rapport au mois précédent, pour un effectif de 13'932 ( 349). Au Tessin, il n'a pas bougé, restant fixé à 3,4% de la population active.

A titre de comparaison, le canton de Zurich, le plus peuplé de Suisse, affiche un taux de chômage en hausse de 0,1 point à 3,5%, un niveau supérieur de 0,3 point à la moyenne nationale.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!