Suisse – Hausse du nombre de vols d’identité sur internet

Publié

SuisseHausse du nombre de vols d’identité sur internet

L’enquête de la CRIF Cyber Observatory pour le premier semestre de 2021 montre notamment que l’échange d’informations volées se fait de plus en plus sur Telegram.

par
comm/aze
Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

Science Photo Library via AFP

CRIF Cyber Observatory, une société des services d’information pour les entreprises et les particuliers, a constaté que le vol d’identité sur internet était «en hausse de 56,3% au premier semestre de 2021 par rapport à la même période de l’année précédente».

Dans son communiqué, la société annonce que les chiffres récoltés montrent qu’au cours des six premiers mois de l’année «les utilisateurs ont signalé plus d’un million de cyberattaques concernant leurs données personnelles». Le vol de données personnelles était fréquent sur «près de la moitié des comptes liés aux sites de divertissement, en particulier de jeux et de rencontres en ligne (46,6% des cas), les forums et sites web (20,8%) et les services de streaming (18,7%)».

Données personnelles sur le dark web

L’enquête de la CRIF Cyber Observatory montre que les données personnelles – mots de passe, adresses e-mail personnelles ou professionnelles, noms d’utilisateur et numéros de téléphone – se retrouvent principalement sur le dark web. «Au premier semestre 2021, on enregistre une hausse de 18% des données trouvées sur le dark web par rapport au second semestre 2020».

Ces données peuvent ensuite «être utilisées pour des tentatives d’escroquerie, en recourant par exemple au phishing ou au smishing. Mais on y échange aussi des données bancaires importantes comme des données de carte de crédit et des IBAN» explique le communiqué. CRIF Cyber Observatory constate encore que, concernant le vol de données personnelles vulnérables, «Telegram évolue en une sorte d’espace de rencontre virtuel pour les pirates informatiques».

Enfin, l’enquête met en lumière une augmentation du nombre de cas «où les données complètes de la carte de crédit correspondent exactement au prénom et au nom du titulaire de la carte (56,4% des cas au cours des six premiers mois de l’année 2021 contre 20,8% au cours des six mois précédents)».

Les mots de passe les plus volés en Suisse

Après analyse des résultats de l’enquête sur le premier semestre 2021, CRIF Cyber Observatory montre que les mots de passe trouvés sur le dark web sont très souvent des prénoms ou des mots jugés trop simples. «Daniel, Andrea, Soleil, Sunshine et Sommer sont les plus populaires en Suisse».

Ton opinion

2 commentaires