Actualisé 12.11.2015 à 08:11

Succession Widmer-SchlumpfHeinz Brand, expert en migration tendance dure

Le conseiller national grison Heinz Brand est un des favoris pour occuper le deuxième siège UDC au Conseil fédéral.

Heinz Brand est considéré depuis plusieurs années comme un représentant de la ligne dure de l'UDC en matière d'asile.

Heinz Brand est considéré depuis plusieurs années comme un représentant de la ligne dure de l'UDC en matière d'asile.

ARCHIVES, Keystone

On dit de cet expert en migration qu'il est capable de former des majorités au Parlement, mais il a dernièrement défendu des positions extrêmes.

Heinz Brand, 60 ans, est considéré depuis plusieurs années comme un représentant de la ligne dure de l'UDC en matière d'asile. Il doit cette réputation à ses anciennes activités en tant que chef de la police des étrangers du canton des Grisons.

Il a occupé ce poste pendant 24 ans, jusqu'à son élection au Conseil national en 2011. A plusieurs reprises, il a procédé à des expulsions qui ont eu un important écho médiatique dans les Grisons et qui ont parfois été considérées comme dures.

Trouver des solutions consensuelles

«Je suis conséquent dans l'application des décisions et des lois, ce qui m'a donné cette image de 'hardliner'», déclarait Heinz Brand il y a une année. Mais les personnes qui travaillaient avec lui savent qu'il aspire aussi à trouver des solutions consensuelles, avait-il ajouté. Ses adversaires politiques confirment.

C'est un élément qui fait du politicien grison un candidat valable pour le Conseil fédéral. Mais, ces derniers temps, Heinz Brand est devenu plus agressif dans le ton, ce qui pourrait mettre à mal son image dans les autres groupes parlementaires.

En septembre, il a ainsi demandé un moratoire sur l'asile qui visait à empêcher toute entrée de requérant pendant une année. La motion de l'UDC a nettement été rejetée. Heinz Brand est aussi l'un des pères de l'initiative UDC «Le droit suisse au lieu des juges étrangers (initiative pour l'autodétermination)».

Président de santésuisse

Le conseiller national grison est également un expert en matière de santé. Le natif de Klosters (GR) est depuis le début de l'année président de santésuisse, la faîtière des assureurs maladie. Heinz Brand préside depuis 2012 la section grisonne de l'UDC.

Le conseiller national ne cache pas son intérêt pour entrer dans un exécutif. En avril 2014, dans un entretien à la radio alémanique SRF, il évoquait la possibilité de devenir conseiller fédéral. Dans les Grisons, il a été deux fois candidat au gouvernement et il a échoué deux fois.

Ses supporters mettent en avant sa proximité avec le Tessin. Il le doit à son épouse, originaire du Val Mesoccio, et aux visites à sa belle-famille, ainsi qu'à une bonne maîtrise de la langue de Dante, tout comme celle de Molière du reste.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!