Hémorragie de participants au plus gros salon mondial de la tech
Publié

OmicronHémorragie de participants au plus gros salon mondial de la tech

Google et Lenovo s’ajoutent aux déjà nombreux exposants qui se retirent du CES de Las Vegas. La tenue effective du salon de l’électronique grand public est mise en doute.

1 / 1
L’édition 2020 du CES de Las Vegas. Juste avant le début de la pandémie.

L’édition 2020 du CES de Las Vegas. Juste avant le début de la pandémie.

AFP

Google, Lenovo et d’autres grands noms de la technologie ont à leur tour annoncé jeudi qu’ils annulaient leur présence au salon Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, s’ajoutant à la liste des absents effrayés par la flambée du variant Omicron.

Le géant de la Silicon Valley et le fabricant chinois d’ordinateurs ont dû se résoudre à éviter d’exposer leurs employés et les visiteurs de leurs stands à une éventuelle contamination au coronavirus.

«Après avoir mûrement réfléchi, nous avons décidé de nous abstenir de toute présence parmi les exposants du CES 2022», a déclaré un porte-parole de Google. «Nous avons étroitement surveillé l’évolution du variant Omicron et avons décidé que c’était le meilleur choix pour la santé et la sécurité de nos équipes», a-t-il expliqué.

«Avant tout numérique»

Lenovo a de son côté annoncé sur Twitter qu’il «suspendait toute activité» sur le site du salon de Las Vegas, tandis que le fabricant américain de microprocesseurs Intel a fait savoir qu’il se contenterait de faire ses présentations de manière virtuelle au CES. Intel a indiqué qu’après consultation des autorités sanitaires, il proposerait une présence «avant tout numérique et en direct, avec un personnel sur place réduit au minimum» afin de limiter les risques.

Le salon annuel le plus connu de l’électronique grand public est pour l’instant maintenu du 5 au 8 janvier. Il doit toujours être précédé par deux journées réservées aux médias.

Ils rejoignent Meta et Amazon

Mais mardi, des entreprises telles que la société mère de Facebook, Meta, ainsi qu’Amazon, T-Mobile et Twitter, s’étaient déjà retirées de l’événement. Les principaux médias spécialisés, notamment CNET, The Verge et TechCrunch ont également décidé de ne pas envoyer de reporters, suscitant le doute sur la tenue effective du salon face à la propagation fulgurante du nouveau variant aux États-Unis.

La semaine dernière, les organisateurs avaient annoncé la présence de plus de 2100 exposants, qui se verront proposer des tests de dépistage rapides et gratuits. Sur le site du CES, ils rappellent les conditions pour participer au salon: «Vous DEVEZ être entièrement vaccinés contre le Covid-19 pour récupérer un badge et accéder au CES en personne à Las Vegas».

Une autre grande conférence, le Forum économique mondial qui devait se réunir du 17 au 21 janvier à Davos, a pour sa part été «reportée» à cause du variant Omicron, avaient annoncé lundi les organisateurs. La réunion – qui marie le monde des affaires, de la politique et de la diplomatie – doit maintenant se tenir «au début de l’été», ont-ils précisé.

En janvier 2021, le CES et le WEF s’étaient tenus en mode complètement virtuel.

(AFP)

Votre opinion

2 commentaires