Henri Garcin, vedette de «Maguy», est décédé
Publié

TélévisionHenri Garcin, vedette de «Maguy», est décédé

Le comédien s’est éteint à 94 ans. Il était devenu le chouchou des téléspectateurs en incarnant Pierre Bretteville dans la célèbre série diffusée sur France 2. 

par
Laurent Siebenmann
De 1985 à 1993, Henri Garcin a prêté ses traits à Pierre Bretteville, dans la série française «Maguy».

De 1985 à 1993, Henri Garcin a prêté ses traits à Pierre Bretteville, dans la série française «Maguy».

Capture écran France 2

C’est dans les années 1980 qu’il avait accédé à la notoriété, pour son rôle dans la sitcom «Maguy». Henri Garcin est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, à Paris. Il avait 94 ans.

Henri Garcin, de son vrai nom Anton Albers, était d’origine néerlandaise mais né à Anvers, en Belgique. Son physique distingué et de séducteur l’avait conduit à souvent jouer les amoureux transis ou les maris trompés, au théâtre comme au cinéma.

Ainsi, on avait pu apprécier le comédien aux côtés de Catherine Deneuve dans «La Vie de château» (1966) de Jean-Paul Rappeneau, gangster partenaire de Mireille Darc dans «Fleur d'oseille» (1967) de Georges Lautner. Le grand public se souvient particulièrement de lui, grâce à son rôle de bourgeois trompé par Fanny Ardant avec Gérard Depardieu, dans «La Femme d'à côté», un drame réalisé par François Truffaut en 1981.

Mais Henri Garcin avait vu sa popularité s’envoler grâce à «Maguy», une sitcom diffusée sur France 2, de 1985 à 1993. Il y interprétait Pierre Bretteville, ami de Georges Boissier campé par Jean-Marc Thibault, lui-même mari de Maguy jouée par la pétulante Rosy Varte. Marthe Villalonga était également de la partie, dans le rôle de Rose, la femme de ménage de la famille.

Henri Garcin avait fait une ultime apparition devant les caméras en 2020, dans «La Sainte Famille», avec Laura Smet et Léa Drucker. 

Votre opinion