USA: Héritage de Johnny: première victoire pour Laura et David
Actualisé

USAHéritage de Johnny: première victoire pour Laura et David

La justice californienne a refusé, mardi, de transférer les actifs du chanteur dans le trust américain comme le demandait Laeticia Hallyday.

par
Le Matin / Cover Media
Le tribunal de grande instance de Nanterre doit maintenant se réunir le 29 mars pour décider de la compétence de la juridiction française.

Le tribunal de grande instance de Nanterre doit maintenant se réunir le 29 mars pour décider de la compétence de la juridiction française.

AFP

Première manche perdue pour Laeticia Hallyday dans l’héritage de son mari. La veuve du Taulier vient de se voir refuser, par la justice californienne, le transfert des actifs de son époux dans le trust américain, JP Smet.

Les actifs en question concernent les redevances des maisons de disques de l’artiste disparu ainsi que certains de ses biens, comme des motos, qui se trouvent sur le territoire américain, ainsi que l’a expliqué à Reuters Me Pierre-Jean Douvier, un des avocats de David Hallyday et Laura Smet. «Le trustee (ndlr.: le gestionnaire du trust qui agit pour le compte de Laeticia Hallyday) a essayé de contourner la justice française en tentant d’acter la compétence américaine», a-t-il ajouté.

Le gel de 37,5% des royalties

Le dernier testament connu de Johnny Hallyday a été validé aux Etats-Unis en 2014 et déshérite Laura Smet et David Hallyday, les deux aînés du rockeur, qui le contestent. Le procès se joue donc entre la Californie et la France. Le tribunal de grande instance de Paris a déjà ordonné le gel de 37,5% des royalties de Johnny Hallyday, ce qui correspond à la part des enfants, pour éviter un transfert dans le trust américain.

Prochaine manche le 29 mars

Après cette décision de la justice américaine d'hier, le tribunal de grande instance de Nanterre doit se réunir le 29 mars pour décider de la compétence de la juridiction française. Il devra notamment déterminer le lieu de résidence de Johnny Hallyday au moment de son décès. Laeticia Hallyday, assignée en justice par les aînés de son époux le 13 février 2018, a demandé à ce que la justice américaine soit la seule compétente dans le cadre de l'héritage. En France, il est impossible de déshériter complètement ses enfants, ce qui n’est pas le cas en Californie. Une nouvelle audience doit également avoir lieu aux Etats-Unis le 30 avril «pour laisser le temps à la justice française de prendre sa décision», a ajouté l’avocat de Laura Smet et David Hallyday.

Votre opinion