Publié

Secret bancaireHermann Lei condamné pour son rôle dans l'affaire Hildebrand

Le député UDC au parlement thurgovien Hermann Lei a été condamné par ordonnance pénale à une peine pécuniaire avec sursis et à une amende pour son rôle dans l'affaire Hildebrand.

1 / 20
Hermann Lei a vu sa peine sensiblement réduite par le Tribunal cantonal de Zurich dans l'affaire Hildebrand.(Mercredi 23 août 2017)

Hermann Lei a vu sa peine sensiblement réduite par le Tribunal cantonal de Zurich dans l'affaire Hildebrand.(Mercredi 23 août 2017)

Keystone
En première instance, Hermann Lei a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis de 120 jours-amendes à 340 francs (40'800 francs). (vendredi 23 juin 2017)

En première instance, Hermann Lei a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis de 120 jours-amendes à 340 francs (40'800 francs). (vendredi 23 juin 2017)

Keystone
Le politicien UDC thurgovien Hermann Lei a décidé de faire recours contre le jugement du tribunal de district de Zurich qui l'a reconnu coupable de complicité de violation du secret bancaire.(jeudi 19 mai 2016)

Le politicien UDC thurgovien Hermann Lei a décidé de faire recours contre le jugement du tribunal de district de Zurich qui l'a reconnu coupable de complicité de violation du secret bancaire.(jeudi 19 mai 2016)

Keystone

Le Ministère public zurichois a reconnu coupable de tentative d'incitation et de complicité de violation du secret bancaire le député zurichois.

Hermann Lei s'est vu reprocher d'avoir convaincu un employé de la banque Sarasin de remettre au conseiller national Christoph Blocher (UDC/ZH) des données bancaires concernant Philipp Hildebrand, alors président de la Banque nationale suisse (BNS), a indiqué mardi le Ministère public zurichois dans un communiqué.

Le parlementaire thurgovien aurait aussi à plusieurs reprises incité l'employé de la banque bâloise à remettre ces mêmes documents à l'hebdomadaire Weltwoche. En fin de compte, Hermann Lei a remis lui-même les documents à Christoph Blocher et à la Weltwoche. L'affaire a fait chuter Philipp Hildebrand de son poste de président de la BNS.

Hermann Lei a été condamné à une peine avec sursis de 150 jours-amendes à 110 francs (16'500 francs) et à une amende de 3300 francs. Il doit aussi payer les frais de procédure. En cas de recours contre l'ordonnance pénale, l'affaire sera jugée cette fois par un tribunal.

(ats)

Votre opinion