20.01.2017 à 08:29

Etats-UnisHeurts entre pro et anti-Trump à Washington

Des affrontements entre les partisans de Trump et ses opposants ont terni la fête, la veille de l'investiture du président élu.

1 / 59
Donald Trump sur le point d'entrer dans la Maison Blanche, ce vendredi 20 janvier 2017.

Donald Trump sur le point d'entrer dans la Maison Blanche, ce vendredi 20 janvier 2017.

Capture d'écran Youtube CNN
Donald Trump était sur le point d'entrer dans la Maison Blanche, ce vendredi 20 janvier 2017. Capture d'écran Youtube CNN

Donald Trump était sur le point d'entrer dans la Maison Blanche, ce vendredi 20 janvier 2017. Capture d'écran Youtube CNN

AFP
Le nouveau président américain Donald Trump, son épouse Melania et leur fils Barron sont brièvement sortis de la limousine présidentielle pour saluer la foule le long de la parade sur Pennsylvania Avenue, entre le Capitole et la Maison Blanche, vendredi à Washington. (Vendredi 20 janvier 2017)

Le nouveau président américain Donald Trump, son épouse Melania et leur fils Barron sont brièvement sortis de la limousine présidentielle pour saluer la foule le long de la parade sur Pennsylvania Avenue, entre le Capitole et la Maison Blanche, vendredi à Washington. (Vendredi 20 janvier 2017)

Capture d'écran Youtube CNN

Protesters in Washington, DC held the first of several demonstrations aimed at disrupting Trump's inaugural weekend https://t.co/i6aDCp0KKdpic.twitter.com/KrWYOjuPXu— CNN (@CNN) 20 janvier 2017

Jeudi soir, des heurts entre partisans et manifestants ont eu lieu dans les rues de la capitale fédérale. Devant le DeploraBall, un rassemblement de pro-Trump et plusieurs centaines de manifestants ont entonné des obscénités et se sont opposés à la police.

Les autorités ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser ceux qui jetaient des ordures sur les pro-Trump pendant que ces derniers tentaient de quitter le bâtiment, a rapporté le «Wall Street Journal».

Ailleurs, les porteurs de casquettes rouges, drapeaux américains et T-shirt à slogan «Make America Great Again» se sont retrouvés face à face avec des manifestants dénonçant le «fascisme» du 45e président des Etats-Unis.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!