Football - Hilton met un terme à sa carrière
Publié

FootballHilton met un terme à sa carrière

À 43 ans, le défenseur brésilien passé par Servette a décidé de se retirer des terrains. Il restera à Montpellier, dans une fonction encore à définir.

par
Sport-Center
Vitorino Hilton sous les couleurs de Montpellier, en mars 2019.

Vitorino Hilton sous les couleurs de Montpellier, en mars 2019.

AFP

Le temps semblait ne pas avoir de prise sur lui. Année après année, Vitorino Hilton repoussait les limites de sa carrière grâce à une hygiène de vie et un dévouement à son sport hors du commun. On avait fini par s’habituer à sa présence ininterrompue sur les pelouses françaises, mais la saison qui vient de s’achever constituait bel et bien sa «dernière danse».

Montpellier a annoncé ce lundi que son capitaine ne refoulerait plus les terrains. Hilton achève donc sa carrière à 43 ans, au terme d’un exercice qu’il a une nouvelle fois traversé dans la peau d’un titulaire. Chef de la défense montpelliéraine, qu’elle soit articulée autour de deux ou trois centraux, il a disputé 33 matches toutes compétitions confondues (dont 29 en Ligue 1).

Servette comme première expérience européenne

À Montpellier depuis 2011, Hilton fut l’un des piliers du titre de champion acquis à la surprise générale devant le PSG, en 2012. C’est dans l’Hérault, aussi, qu’il est devenu le joueur de champ le plus âgé à avoir évolué parmi les 5 grands championnats au XXIe siècle. L’histoire d’amour va d’ailleurs se poursuivre puisque le Brésilien s’est vu proposer d’intégrer l’encadrement du club, dans une fonction qui reste à définir. «Bien évidemment, le Capitão sera honoré comme il se doit au stade, dès que la situation sanitaire permettra de lui rendre l’hommage qu’il mérite», a précisé le MHSC dans son communiqué.

Vitorino Hilton laisse derrière lui un palmarès riche de deux titres de champion de France (2010 avec Marseille et 2012, donc, avec Montpellier) et quatre nominations au sein de l’équipe-type de la Ligue 1 (2007, 2008, 2009, 2012). L’histoire retiendra également qu’après avoir été formé dans son pays, à Chapecoense puis au Parana Clube, il a vécu sa première expérience européenne en Suisse, à Servette. Arrivé à Genève en octobre 2001, le défenseur a notamment évolué sous les ordres de Lucien Favre avant de rejoindre Bastia à l’hiver 2003.

Votre opinion