Hockey sur glace: Hischier: «Je fais le plein d'énergie»
Publié

Hockey sur glaceHischier: «Je fais le plein d'énergie»

Nico Hischier s’entraîne à Berne avant de rejoindre les New Jersey Devils pour sa troisième saison en NHL. Le Valaisan est actuellement au «Prospect Camp» de l'équipe nationale.

par
Cyrill Pasche
Berne
Nico Hischier profite du Prospect Camp de l'équipe nationale pour préparer sa troisième saison en NHL avec les New Jersey Devils.

Nico Hischier profite du Prospect Camp de l'équipe nationale pour préparer sa troisième saison en NHL avec les New Jersey Devils.

Il y avait du monde, mercredi matin, à l’entraînement de l’équipe de Suisse à Berne dans le cadre du «Prospect Camp» réunissant les meilleurs joueurs de moins de 25 ans du pays. De nombreux fans sont avant tout venus, on le devine aisément, pour voir à l’oeuvre le prodige du hockey suisse, le Valaisan Nico Hischier.

Le centre de 20 ans des New Jersey Devils a une fois de plus eu l’occasion de mesurer sa cote de popularité en Suisse. Autographes, selfies, interviews. «Il y a de plus en plus d’engouement pour le hockey en Suisse et c’est vraiment plaisant d’assister à cette évolution. Nous sommes vraiment soutenus par les fans», a soufflé l’attaquant international.

Nico Hischier, comment allez-vous?

Très bien! J’aime être en Suisse l'été pour y effectuer ma préparation physique et sur glace. Je suis près de ma famille et de mes amis, cela me permet de faire le plein d’énergie.

Mercredi matin dans le cadre du Prospect Camp à Berne, vous avez joué aux côtés de votre frère Luca (HC Davos). Content de sa performance?

C’est toujours sympa de le retrouver et de jouer avec lui, c’est cool. Oui, il a été très bon. Je suis très content de lui, il a fait de bonnes choses sur la glace (rires).

Cela a beaucoup bougé du côté des New Jersey Devils: l’Américain Jack Hughes a été choisi au premier rang de la draft, tandis que P.K. Subban, Wayne Simmonds et le Russe Nikita Gusev ont aussi rejoint l’équipe…

Je me réjouis encore plus que la saison recommence. Moi, ça me motive vraiment de voir quels joueurs ont pu être engagés par les Devils. Je crois que tout le monde se réjouit pour la saison prochaine. Notre GM (ndlr: General Manager), Ray Shero, est vraiment très habile et nous avons tous très confiance en lui.

P.K. Subban, vous le connaissez ? Avec son tir et ses qualités en powerplay notamment, c’est le genre de joueur qui manquait aux Devils, ne trouvez-vous pas?

Non, je ne le connais pas encore. Nous avions déjà des joueurs qui possédaient de bonnes aptitudes pour diriger un powerplay, il n’y avait pas un manque de ce côté-là. Mais certainement que P.K. va nous apporter un petit quelque chose en plus et c’est pour cette raison que notre GM a effectué la transaction pour qu’il rejoigne notre équipe.

Avec l’arrivée de Jack Hughes, le premier choix de la draft, l’attention médiatique sera un peu moins forte sur votre personne. Une bonne chose, non?

Plus ou moins d’attention, cela ne joue aucun rôle pour moi. Je vais aider Jack du mieux que je peux car je suis aussi passé par là (ndlr : en tant que numéro un de la draft en 2017). Je me réjouis beaucoup de l’accueillir et d’avoir dans l’équipe un jeune joueur aussi talentueux que lui.

Il y a un peu plus d’une année, vous nous aviez dit que le meilleur joueur suisse hors de la NHL était Gaëtan Haas. Avez-vous un conseil à lui donner avant qu’il rejoigne les Edmonton Oilers, où il s’est engagé pour la saison prochaine?

De ne surtout pas se cacher. Gaëtan est un super joueur, et il n’a aucune raison de se cacher à Edmonton. Je le vois bien faire l’équipe et j’ai le sentiment que tout va se dérouler positivement pour lui.

Votre opinion