Publié

FOOTBALLHitzfeld: «Cette équipe a appris à haïr la défaite»

Le sélectionneur suisse a vu un vestiaire mortifié après le revers de la Suisse contre la Corée du Sud (1-2). «Ce désarroi témoigne du caractère de mes joueurs.»

par
R.Ty
Ottmar Hitzfeld

Ottmar Hitzfeld

Keystone

«Mes joueurs ont tout donné ce soir. Je ne peux que les féliciter. Mais il est clair que cela n’a pas suffi!» En trois phrases, Ottmar Hitzfeld a tout dit.

«Le succès des Coréens ne se discute pas. Ils ont été plus agressifs, plus vifs, poursuit-il. Nous n’avons pas trouvé notre jeu en attaque. Au fil des minutes, la concentration fut défaillante. Et sur la fin, nous n’avons pas gagné les duels que nous aurions dû gagner.»

«On a résisté, c'est un bon point» Le sélectionneur a vu un vestiaire «mortifié» après le match. «J’avais le sentiment que nous avions perdu un match de Coupe du monde, avoue-t-il. Ce désarroi au coup de sifflet final témoigne du caractère de cette équipe. Elle a appris à haïr la défaite.»

Cette défaite aurait-elle été évitable si le coaching avait été différent? «Ce soir, nous disputions un match amical qui m’a offert la possibilité d’effectuer une large revue d’effectif. S’il y avait eu une obligation de résultat, je n’aurais sans doute pas agi de la même manière. Mais ce ne sont pas Senderos et Lustenberger qui nous coûtent le match.»

S’il reconnaît que Diego Benaglio a sans doute évité une défaite plus lourde, Ottmar Hitzfeld retire toutefois des enseignements positifs de cette soirée presque glaciale à Séoul. «Nous avons longtemps résisté. C’est un bon point pour nous, lâche-t-il. Je suis satisfait de la première période. Après, tout est devenu plus difficile...»

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!