Publié

SuisseHochdorf rachète la société Pharmalys

Le groupe spécialisé dans l'alimentaire pour bébés finalise l'acquisition de la société zougoise.

Hochdorf a signé le contrat de prise de participation à hauteur de 51% au capital des entités Pharmalys.

Hochdorf a signé le contrat de prise de participation à hauteur de 51% au capital des entités Pharmalys.

Archives, Keystone

Le groupe alimentaire lucernois Hochdorf a concrétisé le rachat, annoncé fin juillet, de la société zougoise Pharmalys Laboratories, active dans les aliments pour nourrissons. La finalisation de l'acquisition est prévue pour cette année encore.

Hochdorf a signé le contrat de prise de participation à hauteur de 51% au capital des entités Pharmalys Laboratories, Pharmalys Tunisia ainsi que Pharmalys Africa. Cette dernière sera créée en commun par les deux signataires, précise mardi le groupe lucernois dans un communiqué.

Aliments pour bébés

Hochdorf produit des aliments nutritionnels pour bébés depuis 1908. A compter de 2006, il s'est lancé à la conquête de marchés internationaux dans ce domaine. Jusqu'ici, l'entreprise n'exerçait toutefois pas d'activités commerciales directement en lien avec les consommateurs - ce qui va désormais changer, souligne la direction.

Etablie à Baar (ZG), Pharmalys occupe directement ou indirectement plus de 500 personnes dans le monde. L'entreprise commercialise des produits sous les marques Primalac et Swisslac.

Modifications des statuts

Hochdorf fournit Pharmalys depuis 2008, faisant de ce dernier l'un des clients majeurs du groupe dans le domaine «Baby Care». Afin de consolider leur collaboration, la direction de Pharmalys entend également acquérir des actions de Hochdorf via un échange d'actions.

Pour financer la prise de participation majoritaire, le conseil d'administration de Hochdorf prévoit quant à lui une augmentation conditionnelle du capital d'un volume maximal de 717'380 actions nominatives, à libérer intégralement, d'une valeur nominale unitaire de 10 francs. Il déposera en outre une demande d'augmentation des restrictions d'inscription et de droit de vote pour les faire passer de 5% actuellement à 15%, selon le communiqué.

Ces deux modifications aux statuts de la société seront soumises à l'aval des actionnaires. Ceux-ci seront convoqués pour une assemblée générale extraordinaire qui se tiendra le 29 novembre, est-il précisé.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!