06.02.2020 à 11:27

BienneHockey: vingt hommes interpellés après une rixe

Les polices cantonales de Vaud, Neuchâtel et Berne ont procédé mercredi à l'arrestation de vingt personnes soupçonnées d'avoir participé à des affrontements après un match de hockey sur glace à Bienne au mois de janvier.

La police cantonale bernoise avait dû faire usage de balles en caoutchouc au centre-ville de Bienne le 3 janvier face aux supporters impliqués dans la bagarre.

La police cantonale bernoise avait dû faire usage de balles en caoutchouc au centre-ville de Bienne le 3 janvier face aux supporters impliqués dans la bagarre.

Lematin.ch/Lecteur reporter

Suite à une rixe en marge d'un match de hockey sur glace opposant le EHC Bienne au HC Lausanne qui a eu lieu le 3 janvier à Bienne, les polices cantonales de Vaud, Neuchâtel et Berne ont arrêté mercredi vingt personnes soupçonnées d'avoir été impliquées dans les affrontements.

Les hommes interpellés, âgés de 19 à 47 ans et domiciliés dans les cantons de Vaud, Neuchâtel et Berne, ont été emmenés dans les locaux de la police pour de plus amples clarifications et devront répondre de leurs actes devant la justice. D'autres mesures sont en outre examinées sous l'angle du concordat sur le hooliganisme.

Confrontation

Une douzaine de supporters du HC Lausanne auraient cherché la confrontation avec des supporters du HC Bienne le 3 janvier vers 22h20 à proximité de deux bars sur la Route d'Aarberg, à proximité de la Place Guisan à Bienne.

Deux personnes avaient été blessées lors de la confrontation et un autre homme s'était rendu plus tard à l'hôpital par ses propres moyens.

À l'arrivée de la police, plusieurs personnes avaient fui les lieux. Une recherche avait immédiatement été entreprise.

Plusieurs personnes présumément impliquées dans la bagarre avaient été découvertes vers 22h40 à la Rue du Débarcadère, en direction du rond-point du Seefels. Le groupe s'était opposé aux policiers, qui ont dû faire usage de balles en caoutchouc. Quatre hommes avaient été appréhendés.

Au même moment, trois voitures transportant des supporters du Lausanne HC avaient été stoppées au centre-ville alors qu'elles s'apprêtaient à partir. Du spray au poivre avait dû être utilisé pour empêcher que des passagers encagoulés descendent des autocars.

La police avait ensuite accompagné les voitures jusqu'à la frontière cantonale.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!