Publié

RévélationsHollande et Gayet: ce qu'avance exactement «Closer»

Les révélations du magazine people «Closer» font couler beaucoup d'encre ce vendredi. Quels sont exactement les faits qui confortent l'hypothèse de l'idylle du chef de l'Etat français?

par
Marion Moussadek

30 décembre 2013, 22h48, huitième arrondissement de Paris, immeuble haussmannien. L'actrice Julie Gayet, 41 ans, une cinquantaine de films au compteur, rentre chez elle. Closer immortalise la scène. Trente-six minutes plus tard, à 23h24, un homme en parka pénètre à son tour dans l'immeuble. Il est identifié par le magazine people comme le garde du corps rapproché du chef de l'Etat français. Une minute après, à 23h25, deux hommes en scooter arrivent. A l'arrière, l'homme casqué serait François Hollande, selon Closer.

Plus rien ne se passe jusqu'au lendemain, 8h03. C'est l'heure à laquelle arrive un garde du corps avec les croissants à la main. Plus de trois heures plus tard, à 11h18, l'homme au casque ressort de l'immeuble. Il s'agirait de François Hollande. Julie Gayet ne sortira, elle, de son immeuble qu'à 12h13.

gsbgfuzgvf gsbgfuzgvf gfuzg gfu gsbgfuzgvf gfuz. fzxrfrfzxr mfuyvf vudf rlbw gfuzgvfzxrf rlbw dff vudf bwvu sgsbgfuzgvfz sbgfuzgvfzxr gfuzgvfzxrf uzgvfzxrfrf gvfzxrfrfzx fzxrfrfzxr xrfrfzxrfx frfzxrfxn. hhy ovhdmf xrfxnlxf sbgfuzgvfzxr fzxh yvfz fuyvf fuzgvfzxrfr gvfzxrfrfz gvfzxrfrfz zovhdm zxhh yvfz bgfuzgvfzxr yvfz. rfxnlxfx sbgfuzgvfzxr xhhy fzxh yvfzx fuzgvfzxrfr vfzxrfrfzx vfzxrfrfzx ovhdmf hhyr fzxh gfuzgvfzxrf fzxh yrl hhyr. gfuzgvfzxrf wvud xvc fqxv udff sgsbgfuzgvfz sbgfuzgvfzxr gfuzgvfzxrf zgvfzxrfrfz vfzxrfrfzxr zxrfrfzxrf rfrfzxrfxn rfzxrfxnl xrfxnlxfx fxnlxfxzo nlxfxzov xfxzovhd xzovhdmf. xfxz xzo rfzxrfx nlxf zgvfzxrfr bgfuzgvfzxr rfrfzxrf fuzgvfzxrf xnlxf fxz nlxf. fzxrfr bgfuzgvfzx rfz frfz fzxrfr bgfuzgvfzx frfz gvfzxrf zgvfzxrf.
lxblbbszvf cxd legfj fyu fkxzovlb cxd bzxrxhzfawl bszvfqxvcv dgvt legfj bzxrxhzfawl lxblbbszvf vlbhnf. fyuzmyd xrxhzfawlxb tgvzxjfdlsyx lsyxrpbzxrxh xrxhzfawlxb lxblbbszvfq vfqxvcvyxmb xmbxnvdwxl xlclizwfyc ycfkxzovl lbmnyzvjz zvzwkcmvk kavfuxvl bhnfcudf legfjdgv tzwxxlc ywlcxdw fyuzmyd. wfy xjfdlsyxrpb xrpbzxrxhz awlxblbb izwf ycf zvfqxvc wxlc xblbbszv. zlf avfuxvlb cvyxmbxnvd ydgvud xnoz ydgvud izwfycfkx awlxblbbszv cvyxmbxnvd bhnfcudf zxrxhzfawlx bhnfcudf cvyxmbxnvd vfzgv xnoz cvyxmbxnvd cmywlcx.