21.04.2020 à 16:30

Hommages virtuels aux victimes de la pire tuerie

Canada

Plusieurs veillées à la bougie se déroulent en ligne pour saluer la mémoire des personnes tuées dans une fusillade ce week-end au Canada.

1 / 8
La fusillade de samedi et dimanche dans l'est du Canada, la pire dans l'histoire du pays, a fait 23 morts, selon un nouveau bilan annoncé mardi par la Gendarmerie royale du Canada. (21 avril 2020)

La fusillade de samedi et dimanche dans l'est du Canada, la pire dans l'histoire du pays, a fait 23 morts, selon un nouveau bilan annoncé mardi par la Gendarmerie royale du Canada. (21 avril 2020)

AFP
La police canadienne a annoncé que le bilan s'était alourdi à 16 victimes, dimanche soir. (Lundi 20 avril 2020)

La police canadienne a annoncé que le bilan s'était alourdi à 16 victimes, dimanche soir. (Lundi 20 avril 2020)

Keystone
Une policière a été tuée dimanche et un autre policier a été blessé, a précisé la police. (Lundi 20 avril 2020)

Une policière a été tuée dimanche et un autre policier a été blessé, a précisé la police. (Lundi 20 avril 2020)

Keystone

Les Canadiens, encore sous le choc après la pire tuerie de masse que le pays ait connue, multipliaient les hommages en musique sur les réseaux sociaux aux victimes de cette fusillade qui a fait au moins 20 morts en Nouvelle-Ecosse.

Au moins 20 personnes pourraient avoir été tuées samedi et dimanche par l'auteur de la fusillade, lui-même abattu par la police à l'issue d'une chasse à l'homme de plus de 12 heures, ont affirmé mardi les chaînes publiques CBC/Radio-Canada.

La police s'activait mardi dans les décombres de l'une des cinq maisons et bâtiments que le tireur aurait incendiés et où pourraient se trouver deux autres victimes, dont les enfants sont sans nouvelles depuis la tuerie, a rapporté CBC.

Jointe par l'AFP, la police fédérale de Nouvelle-Ecosse, chargée de l'enquête, n'a pas confirmé l'information.

Chasse à l'homme

D'un bout à l'autre du pays, des musiciens, professionnels comme amateurs, confinés chez eux pour cause de pandémie de coronavirus, diffusaient leur interprétation de chansons ou d'air connus en hommage aux victimes de cette tuerie, dont le bilan risquait de s'alourdir selon la police.

Violons, guitares, cornemuses et autres instruments de musique rendaient hommage aux victimes dans plusieurs prestations sur Facebook, comme celles du groupe rock canadien Northern Pikes et son «Amazing Grace», ou d'un chanteur amateur, Eric Poirier, qui a interprété «Hallelujah», la célèbre chanson de Leonard Cohen.

Plusieurs veillées virtuelles à la bougie organisées un peu partout au Canada, comme à Halifax, la capitale de la Nouvelle-Ecosse, ont également été diffusées lundi soir sur les réseaux sociaux.

Veillées virtuelles

Dans un message, la reine Elisabeth II, chef d'Etat en titre du Canada, a dit avoir appris avec «une profonde tristesse (...) l'horrible tragédie survenue en Nouvelle-Écosse» et a offert ses condoléances aux familles et aux proches des victimes, comme l'avait fait la chancelière allemande Angela Merkel la veille.

Lundi, le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé qu'une «veillée virtuelle» nationale en hommage aux victimes se tiendrait en ligne vendredi en fin de journée sur Facebook, épidémie de coronavirus oblige.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!