Argovie: Homme abattu à Suhr: compagne en clinique après des menaces
Publié

ArgovieHomme abattu à Suhr: compagne en clinique après des menaces

La trentenaire qui vivait avec l’homme abattu lundi soir en Argovie a a proféré des menaces contre les forces de l’ordre. Elle a été internée en clinique psychiatrique.

La trentenaire a appelé mardi soir le numéro d’urgence et formulé des menaces, a indiqué la police argovienne.

La trentenaire a appelé mardi soir le numéro d’urgence et formulé des menaces, a indiqué la police argovienne.

KEYSTONE

La compagne de l’homme abattu lundi soir à Suhr (AG) par la police a été placée dans une clinique psychiatrique mardi soir après avoir proféré des menaces contre les forces de l’ordre. Dans son intervention, la police argovienne a réussi à faire sortir la femme de 37 ans de son appartement et à l’emmener au lieu de prise en charge.

La trentenaire a appelé mardi soir le numéro d’urgence et formulé des menaces, indique mercredi la police argovienne. Plusieurs patrouilles ainsi qu’une unité spéciale d’intervention se sont alors rendues à son domicile. Après avoir réussi à convaincre la principale intéressée à sortir de chez elle, la police l’a emmenée à la clinique où elle a été prise en charge médicalement.

Lundi soir, un policier a tiré cinq coups de feu sur le partenaire de cette femme. L’individu âgé de 68 ans avait attaqué des policiers, un couteau à la main. La police était intervenue sur place, le sexagénaire menaçant de se suicider.

Le Ministère public a ouvert une enquête pour déterminer si la police a agi avec proportionnalité. Une enquête pour meurtre a été ouverte contre le policier qui a tiré.

(ATS/NXP)

Votre opinion

0 commentaires