Péréquation entre cantons: Hormis Genève, les Romands vont continuer à toucher des millions
Publié

Péréquation entre cantonsHormis Genève, les Romands vont continuer à toucher des millions

La Confédération a dévoilé ses calculs pour la répartition intercantonale d’une partie des ressources financières. Tableau contrasté pour les cantons romands.

Le canton de Genève va voir sa facture s’alourdir, ce qui signifie qu’il se porte plutôt bien.

Le canton de Genève va voir sa facture s’alourdir, ce qui signifie qu’il se porte plutôt bien.

20min/Marvin Ancian

La solidarité intercantonale a été déterminée pour 2023: l’Administration fédérale des finances a calculé la nouvelle répartition de la péréquation financière. Chaque année, la Confédération et les cantons aux revenus les plus robustes soutiennent ceux qui le sont moins. L’État fédéral donne, en outre, un coup de pouce à ceux qui ont des charges plus élevées, par exemple pour des infrastructures dont tout le monde bénéficie. On parle ici des cantons avec de grands centres urbains, ou ceux avec des topologies du territoire coûteuses en entretien.

Zoug, Zurich, Schwytz et Genève donnent

C’est de cette manière que le canton de Zoug, qui engloutit de grandes rentrées fiscales grâce à ses riches contribuables, contribue à la solidarité avec les autres cantons: en 2023, Zoug devra se délester de près de 366 millions de francs, encore plus que les 327 millions pour 2022. Plus gros contributeur dans l’absolu, le canton de Zurich, lui, va verser 497 millions, un chiffre stable. Schwytz, compte tenu de sa petite taille, donne aussi beaucoup: 196 millions sont prévus en 2023.

Genève est lui aussi contributeur et non receveur. L’an prochain, la facture est établie à 172 millions, c’est-à-dire 22 millions de plus qu’en 2022, ce qui, au fond, est presque une bonne nouvelle: plus on va bien, plus on paie.

Berne, Fribourg, Neuchâtel, Vaud et Jura reçoivent

À l’inverse, les autres cantons romands restent tous bénéficiaires l’an prochain. C’est le Valais qui touche le plus, avec 843 millions en 2023 (contre 799 millions en 2022). Fribourg touche aussi un beau montant avec 589 millions l’an prochain (537 cette année).

Le canton de Vaud va aussi voir ses ressources augmenter avec 123 millions l’année prochaine (+9 millions). Même chose à Neuchâtel avec 279 millions en 2023 (+26). Quant au canton du Jura, il recevra 154 millions, six de moins que cette année. Le premier bénéficiaire restera de loin le canton de Berne, avec 1,07 milliard de rentrées. 

(ywe)

Votre opinion

2 commentaires