Publié

SuèdeHorreur: elle aurait séquestré son fils près de 30 ans

L’homme retrouvé avait des blessures infectées et pouvait à peine marcher et parler.

La police scientifique s’apprêtant à inspecter l’appartement au lendemain de l’arrestation.

La police scientifique s’apprêtant à inspecter l’appartement au lendemain de l’arrestation.

AFP

Les autorités suédoises ont annoncé mardi l’arrestation d’une mère septuagénaire, suspectée d’avoir enfermé pendant 28 ans son fils, découvert selon plusieurs médias dans leur appartement en banlieue de Stockholm avec des plaies infectées, sous-alimenté et ayant perdu presque toutes ses dents.

«La mère est suspectée de privation illégale de liberté et d’avoir causé des blessures physiques», a déclaré à l’AFP un porte-parole de la police, Ola Österling. Le fils, âgé de 41 ans, «a été enfermé pendant très longtemps» dans l’appartement familial situé à Haninge, en banlieue de Stockholm, a-t-il dit.

Presque plus de dents

Selon les quotidiens Expressen et Aftonbladet, la mère l’a retenu enfermé pendant 28 ans, après l’avoir retiré de l’école quand il avait 12 ans. «L’alerte a été donnée par une membre de la famille, après avoir vu le fils», a confirmé le parquet dans un communiqué.

Selon les médias suédois, l’homme avait des blessures infectées aux jambes, pouvait à peine marcher ni parler et n’avait pratiquement plus aucune dent. La police n’a pas confirmé ces détails, mais a précisé que le fils avait été hospitalisé.

Amas de détritus

«Il y avait de l’urine, de la saleté et de la poussière. Ça sentait le moisi () Personne n’a pu avoir fait le ménage depuis des années», selon la membre de la famille qui l’a découvert, citée anonymement par Expressen. Des amas de détritus permettaient à peine de se faufiler dans l’appartement, a-t-elle raconté.

«Je suis choquée, écœurée, mais en même temps soulagée. J’ai attendu ce jour depuis 20 ans parce que bien qu’ayant compris qu’elle contrôlait complètement sa vie, jamais je n’aurais imaginé cette ampleur», a-t-elle affirmé. «Je suis juste reconnaissante qu’il ait eu de l’aide et qu’il va survivre», a encore dit cette proche.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
49 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

La saumure

02.12.2020 à 13:02

Enfin on parle de la Suède ! Bon, évidemment, il n'est pas question de s'interroger sur la hausse soudaine de la criminalité, des viols ou du terrorisme... Le vivre ensemble est à ce prix !

EcirtaeB

01.12.2020 à 16:34

Pas de famille qui s’inquiète de cet enfant ? Pas d’enseignant qui s’inquiète de lui à12 ans: condamnation pour tout ce petit monde ... honte à eux ++++

Trogne à goutte

01.12.2020 à 16:17

Le plus étrange dans cette affaire, surtout à notre époque, c'est que personne n'ait remarqué la disparition de l'enfant, il y a 28 ans.