Hockey sur glace: Huet, au-delà des statistiques
Actualisé

Hockey sur glaceHuet, au-delà des statistiques

Cristobal Huet est-il l’homme providentiel qui va permettre au LHC de se qualifier pour les play-off? LHC affronte GE Servette demain aux Vernets. Avec le Franco-Suisse dans les buts?

par
Cyrill Pasche
Le gardien du LHC pourrait croiser la route de Traber et GE Servette demain soir. (Photo: Lafargue)

Le gardien du LHC pourrait croiser la route de Traber et GE Servette demain soir. (Photo: Lafargue)

Il suffit de jeter un coup d’œil à la fiche statistique de Cristobal Huet (42 ans) pour se rendre compte que le gardien du Lausanne HC est loin de son niveau de performance des quatre saisons précédentes. Quinze titularisations seulement, tandis que les 27 autres départs ont été attribués à Sandro Zurkirchen.

Un pourcentage d’arrêts de seulement 89,06% et plus de 3,5 buts encaissés à chaque sortie. «Il a connu une saison compliquée en raison de ses pépins physiques, ce qui a grandement limité son temps de jeu, relativise Sébastien Beaulieu, un spécialiste du poste de gardiens. S’il présentait des statistiques identiques après avoir joué une quarantaine de matches, alors là oui, il y aurait un problème. Or, ce n’est pas le cas et il vient de sortir deux très bons matches de suite contre Berne.»

Titularisé samedi et mardi contre les champions de Suisse en titre, Huet a permis au LHC d’empocher quatre points, dont une importante victoire sur le plan mental (5-3) il y a deux jours à domicile. Sa fiche? 73 tirs reçus sur l’ensemble des deux duels face au SCB, 7 buts encaissés et un pourcentage d’arrêts de 90,4%. «Quand un gardien est à son meilleur niveau ou s’en rapproche, alors cela donne à chaque fois une chance de gagner au reste du groupe», souligne Beaulieu.

«Huet est un atout»

A ce stade critique de la saison, tous ces chiffres, bons ou mauvais, veulent-ils encore dire quelque chose ? «Non, car il est désormais simplement question d’aller chercher des victoires à tout prix, appuie le coach spécialisé des gardiens de GE Servette, Sébastien Beaulieu, qui a côtoyé Huet en équipe de France et au LHC par le passé. «Cristo, avec son immense expérience et son charisme, est un atout pour jouer des matches décisifs, car il possède cette capacité de sortir des grands matches lorsque l’enjeu est élevé. C’est d’ailleurs ce qu’il avait fait avec l’équipe de France lors des derniers Mondiaux à Paris. Il n’était pas au top sur le plan physique, mais cela ne l’avait pas empêché de briller lors des matches les plus importants.»

Demain soir aux Vernets, le LHC (10e, 57 points) n’aura pas droit à l’erreur face à GE Servette (8e, 61 points) s’il entend entretenir l’espoir de se qualifier pour les play-off. Avec Cristobal Huet titularisé pour la troisième fois de suite? «Oui, je m’attends à ce qu’il soit devant les filets…», glisse Beaulieu.

LE CHIFFRE: 90.4

Soit le pourcentage d’arrêts de Cristobal Huet lors de ses deux dernières titularisations face au CP Berne. Le gardien franco-suisse, en forme ascendante, a effectué 67 parades face aux champions de Suisse.

Votre opinion