Publié

Présidentielle au VénézuelaHugo Chavez refuse de débattre avec son adversaire

L'accusant de n'avoir «aucune idée» à proposer, le président vénézuélien a rejeté tout débat avec le candidat unique de l'opposition Henrique Capriles Radonski.

Le président vénézuélien Hugo Chavez.

Le président vénézuélien Hugo Chavez.

ARCHIVES, Keystone

Le président vénézuélien Hugo Chavez a rejeté lundi tout débat avec son adversaire à la présidentielle d'octobre prochain, le candidat unique de l'opposition Henrique Capriles Radonski. Le chef de l'Etat l'accuse de n'avoir «aucune idée» à proposer.

«Un débat, mais avec qui ? (...) Un débat avec qui ?», a répondu M. Chavez à un journaliste qui évoquait cette éventualité. «J'aurais vraiment honte de faire ça, parce qu'en face, c'est le néant», a poursuivi M. Chavez avant de se comparer à «un Cassius Clay à son meilleur qui accepterait de combattre (le vice-président du parti au pouvoir) Diosdado Cabello (...) qui fut boxeur à une époque».

«En face il n'y a rien, il n'y a rien à débattre, il n'y a aucune idée, c'est le néant», a insisté M. Chavez au sujet de l'ex- gouverneur de 39 ans, désigné candidat à l'issue de primaires inédites de l'opposition vénézuélienne en février dernier.

Le chef de file de la gauche radicale latino-américaine a également ironisé en affirmant qu'il aurait préféré affronter de «vrais hommes politiques» tels que les anciens présidents Rafael Caldera (1969-1974/1994-1999) et Romulo Betancourt (1945-1948/1959- 1964).

Agé de 57 ans et atteint d'un cancer dans la zone pelvienne diagnostiqué mi-2011, Hugo Chavez est au pouvoir depuis 1999. Autrefois omniprésent sur le terrain et dans les médias locaux, son état de santé le contraint désormais à limiter activités et déplacements, relançant certaines rumeurs sur son incapacité physique à briguer un troisième mandat de six ans le 7 octobre.

(ats)

Ton opinion