Actualisé 12.06.2020 à 11:33

JusticeHuit ans de prison pour un pyromane en Thurgovie

Le tribunal de district de Weinfelden (TG) a condamné un Suisse de 51 ans à huit ans de prison pour une série d'incendies volontaires. Le tribunal a fondé son jugement sur des indices.

La bucolique commune de Weinfelden (TG) a été le théâtre d'une série d'incendies criminels entre 2016 et 2019.

La bucolique commune de Weinfelden (TG) a été le théâtre d'une série d'incendies criminels entre 2016 et 2019.

DR

Le prévenu a rejeté toutes les accusations portées contre lui. Durant l'audience du 14 mai, il a refusé de s'exprimer sur les faits. Son avocat a plaidé l'acquittement. Le Ministère public a requis une peine de 13 ans de prison. Le verdict, publié vendredi, n'est pas encore entré en force.

Indices

En l'absence d'aveux, le tribunal s'est basé sur des indices. Pour le Ministère public, il n'y a aucun doute sur la culpabilité du prévenu compte tenu d'images de caméras de surveillance et des indices trouvés sur les lieux des incendies. L'homme avait à peine emménagé dans son lieu de résidence que la série d'incendies a commencé, selon l'acte d'accusation. Le prévenu aurait ainsi déclenché plusieurs incendies entre le printemps 2016 et le jour de son arrestation le 1er janvier 2019.

Frustration

L'accusé a agi par frustration et par ressentiment envers sa propriétaire avec laquelle il était «en guerre», selon le procureur. Depuis son arrestation, il n'y a plus eu un seul incendie. L'avocat de la défense a tenté en vain d'obtenir que les vidéos ne soient pas considérées comme des éléments de preuve. Selon lui, il n'est pas possible de savoir si elles ont été manipulées ou non. Il a aussi qualifié d'unilatéral le travail d'enquête du procureur.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!