Publié

FootballHuit buts au Stade de Suisse

L'Europa League (groupe A) n'a pas bien commencé pour les Young Boys. Les Bernois se sont inclinés 5-3 devant leur public contre un Liverpool qui avait pourtant laissé ses vedettes à la maison.

Young Boys s'incline 5 à 3 face à Liverpool.

Young Boys s'incline 5 à 3 face à Liverpool.

Keystone

Mais l'équipe expérimentale alignée par Brendan Rodgers a démontré des qualités étonnantes, tant sur le plan technique que mental.

Et quand les Reds ont été menés, leur manager a fait des changements déterminants, notamment l'entrée de Shelvey, auteur des deux derniers buts.

Pour leur part, les Bernois ont été trop timorés en première mi-temps. «J'attendais mieux du début de rencontre», admettait Martin Rueda, qui soulignait aussi que ses joueurs avaient commis trop d'erreurs individuelles. «On leur a quasiment donné quatre buts», pestait-il. «Contre un adversaire de ce niveau, cela se paie tout de suite, comme on l'a vu par exemple sur le quatrième but.»

Autogoal comique

Liverpool a pris d'emblée l'avantage à la 4e sur un autogoal comique d'Ojala. Les Bernois, qui ont beaucoup couru après le ballon durant la première demi-heure, égalisaient par Nuzzolo (38e) après un couac de la charnière centrale anglaise. Deux minutes plus tard, le jeune Wisdom (19 ans) célébrait sa première titularisation en trouvant la cible de la tête après un corner.

YB entamait mieux la seconde période. Se faisant pardonner son autogoal, Ojala remettait les deux équipes à égalité (53e), avant que Zarate ne signe le 3-2 à la 63e, suite à un duel perdu par Carragher à mi-terrain. Mais l'euphorie bernoise ne durait pas. Coates égalisait à la 67e, encore de la tête après un coup de coin.

Et c'est Shelvey, entré en jeu à la 67e, qui faisait la différence avec un joli doublé (76e/88e).

Pari gagné pour Rodgers

Il y a donc eu du spectacle et des buts au Stade de Suisse, qui avait fait le plein pour la venue du club anglais le plus titré en Coupe d'Europe.

Les visiteurs, pour qui trois joueurs ont effectué leur premier match officiel avec le maillot rouge (Wisdom, Suso et Assaidi), ont finalement donné raison à leur manager.Le mélange entre les jeunes et quelques éléments plus chevronnés a permis aux Reds de conquérir un succès inattendu par son ampleur.

«C'est un résultat fantastique. Marquer cinq buts en Europe à l'extérieur avec une équipe comportant beaucoup de nouveaux, c'est magnifique», estimait Rodgers.

Il rendait aussi un hommage appuyé à Shelvey. «On oublie que Jonjo n'a que 20 ans. Son entrée a apporté beaucoup, et il a mis deux superbes buts. Je suis certain qu'il sera un grand joueur pour Liverpool ces prochaines années.»

(si)

Votre opinion