Publié

JusticeHuit Croates de Bosnie arrêtés pour crimes de guerre

Huit anciens membres des forces croates de Bosnie, soupçonnés d'avoir commis des crimes de guerre contre des civils pendant la guerre intercommunautaire de 1992-95, ont été arrêtés jeudi.

Des experts médicaux-légaux examinent les restes de personnes musulmanes bosniaques et croates dans le village de Tomasica.

Des experts médicaux-légaux examinent les restes de personnes musulmanes bosniaques et croates dans le village de Tomasica.

Keystone

Les huit suspects, dont certains avaient été des officiers à l'époque des faits, ont été arrêtés à Mostar, Citluk et Ljubuski, dans le sud du pays, a indiqué le parquet dans un communiqué.

Ils sont soupçonnés d'avoir commis, entre avril 1993 et mars 1994, des crimes de guerre contre quelque 200 prisonniers civils musulmans, dont «des femmes et des enfants», dans un centre de détention qui avait été mis en place à Ljubuski, selon la même source.

«Les prisonniers ont été gardés dans des conditions inhumaines, ont été torturés, battus et maltraités de manière extrêmement humiliante», affirme-t-on.

Il s'agit d'un dossier qui a été remis à la justice bosnienne par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

Bien qu'alliés contre les Serbes, les Croates et les musulmans ont à leur tour été opposés dans un violent conflit pendant 17 mois en 1993 et 1994, notamment dans la région de Mostar et en Bosnie centrale.

La guerre de Bosnie a fait environ 100'000 morts.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!