Sondage: Huit Suisses sur dix prêts à donner leurs organes
Publié

SondageHuit Suisses sur dix prêts à donner leurs organes

D'après Swisstransplant, un seul donneur peut sauver jusqu'à sept personnes.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

D'après un sondage, 81% des personnes interrogées sont prêtes à donner leurs organes après leur mort. Mais seule la moitié des sondés ont consigné leur volonté ou informé leurs proches. Swisstransplant veut changer la donne et incite la population à se décider.

«La grande majorité des Suisses est prête à donner ses organes, mais oublie de faire part de sa décision et donc d'en parler avec sa famille et ses amis», lit-on dans un communiqué diffusé vendredi dernier par Swisstransplant. A l'occasion de la Journée nationale du don d'organes, le 19 septembre, la fondation lancera une campagne de sensibilisation du personnel médical et de la population.

Le sondage mené en mars par Demoscope indique que neuf personnes sur dix ont une opinion positive du don d'organes. Pourtant, la liste des patients en attente d'une greffe ne cesse de s'allonger. A fin mars, ils étaient plus de 1300 dans ce cas.

«Décidez-vous pour ou contre le don d'organes, faites part de votre décision à vos proches et vous les déchargerez, eux et le personnel hospitalier, dans cette situation», dit Franz Immer, directeur de la fondation.

D'après le site internet de Swisstransplant, un seul donneur peut sauver jusqu'à sept personnes. Depuis l'année dernière, la carte de donneur peut être remplie directement en ligne ou téléchargée via une application pour smartphone.

(ats)

Votre opinion