Publié

Télévision«Ice Show»: Norbert balance la sauce!

Quand l'ancien candidat de «Top Chef» se lâche, il se lâche! En l'occurrence, il parle assez abruptement de la nouvelle émission de divertissement de M6 – à laquelle il va d'ailleurs participer!

par
lematin.ch

Ce qu'il y a de bien, avec Norbert, c'est qu'il a des opinions tranchées. Et qu'il les partage volontiers. Dernier «exploit» en date? Ses propos concernant «Ice Show», l'émission qui va faire patiner les stars sur M6 dès le 27 novembre et à laquelle l'ancien «Top Chef» va participer.

Un casting qui n'envoie pas du rêve

En gros et en substance, il a parlé d'un casting qui n'envoie pas franchement du rêve: «Honnêtement, ça va peut-être faire du clash, mais on n'a pas le même casting que «Danse avec les stars», je suis désolé. Soyons clairs. On ne va pas jouer les hypocrites. Il n'y a pas des gens qui ont une actualité très forte, moi je le dis.» Les coaches-patineurs Philippe Candeloro, Surya Bonaly, Gwendal Peizerat et Sarah Abitbolle ainsi que ses co-candidats Richard Virenque, Clara Morgane, Chloé Mortaud, Tatiana Golovin, Merwan Rim, Florent Torres et Kenza Farah apprécieront... Et s'ils le battent froid, il ne devra pas s'étonner.

Cela dit, cette manière de cracher dans le gaspacho soulève une grande, une énorme question: pourquoi Norbert a-t-il accepté de participer à «Ice Show»? Pour le cachet? «J'ai promis à M6 de me tenir correctement, l'argent j'en parlerai pas. Et puis c'est surtout par respect pour les autres confrères VIP qui font l'émission. J'aurais été tout seul, j'aurais dit combien je suis payé.» Il ajoute: «C'est la première saison, c'est de l'investissement. C'est un programme qui, dans la logique des producteurs, devrait avoir plusieurs saisons, mais c'est un risque. Si ça ne marche pas, que c'est un flop, tout l'engagement financier, tu te le mets dans la casquette et tu repars avec. Alors forcément, ils ont été modérés, et ont préféré plus investir dans les décors, la mise en scène, l'entraînement et les coachs!»

«J'avais peur qu'on me prenne pour le clown de service»

Donc, on l'aura compris entre les lignes, ce n'est pas une question d'argent. Mais alors quoi? Le complice de Jean Imbert admet qu'il a longuement hésité: «J'ai refusé de la merde, mais «Ice Show», ça m'a plu. Au départ, j'hésitais parce que j'avais peur qu'on me prenne pour le clown de service, que je fasse le con... Ça m'a vachement mis la pression. Parce que faire le con quand tu maîtrises les choses comme je le fais avec la cuisine, ça va, mais faire le con quand tu ne maîtrises pas ton environnement c'est plus pareil! Je ne voulais pas être comme Jean-Luc Lahaye dans «Splash». Ça ne m'intéressait pas, mais j'ai changé d'avis après avoir essayé!»

Ton opinion