Visite au Proche-Orient: Ignazio Cassis appelle à la reprise du dialogue
Publié

Visite au Proche-OrientIgnazio Cassis appelle à la reprise du dialogue

La recherche d’une solution politique au Proche-Orient, notamment entre l’Israël et la Palestine, est l’une des priorités de la stratégie pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA 2021-2024), récemment adoptée par le Conseil fédéral.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis avec son homologue palestinien, Riyad Malki, durant sa visite officielle au Proche-Orient.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis avec son homologue palestinien, Riyad Malki, durant sa visite officielle au Proche-Orient.

KEYSTONE

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a rencontré ce week-end ses homologues israélien et palestinien, Gabi Ashkenazi et Riyad Malki, durant sa visite officielle au Proche-Orient. Les discussions ont porté sur les derniers développements régionaux, la politique de paix de la Suisse, ainsi que sur le renforcement de la coopération dans le domaine de l’innovation et la création d’emplois pour les jeunes Palestiniens.

«Le retour à la diplomatie est urgent», a affirmé le chef du DFAE Ignazio Cassis en appelant à une reprise des négociations directes sur toutes les questions relatives au statut final. Il a rappelé à ses interlocuteurs l’engagement de la Suisse en faveur d’une solution négociée à deux Etats au conflit au Proche-Orient, en conformité avec le droit international et les paramètres convenus au niveau international.

La disponibilité de la Suisse à faciliter la reprise d’un dialogue par l’offre de ses bons offices a été saluée par les deux parties, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères dans un communiqué dimanche soir. La recherche d’une solution politique au Proche-Orient est l’une des priorités de la stratégie pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA 2021-2024), récemment adoptée par le Conseil fédéral.

Travailler à une paix juste et durable

Lors de ses échanges avec le ministre israélien Gabi Ashkenazi, le conseiller fédéral Ignazio Cassis s’est félicité des récents accords de normalisation entre Israël et plusieurs Etats arabes. Il a exprimé l’espoir qu’ils ouvrent des perspectives encourageant toutes les parties à réduire les tensions régionales et à travailler à une paix juste et durable.

Le chef du DFAE transmettra également ce message au Premier ministre Benjamin Netanyahou, avec qui il s’entretiendra lundi par téléphone, ainsi qu’à ses interlocuteurs aux Emirats arabes unis où il se rendra dès lundi.

Le conseiller fédéral a également souligné la volonté de la Suisse de mettre l’innovation au centre de son action. Le récent lancement d’un vaste programme intitulé «Wake up! Diplomacy towards a healthy future!» (Réveillez-vous! Diplomatie vers un avenir sain!) visant à favoriser des échanges avec Israël, y compris sur les dangers du changement climatique, en est une illustration concrète.

Innovation et le développement dans la région

Le Tessinois s’est également rendu à Ramallah, où il a rencontré le Premier ministre Mohammad Shtayyeh et le ministre des Affaires étrangères Riyad Malki. Il a souligné auprès de ses interlocuteurs l’engagement de la Suisse à créer des perspectives professionnelles pour les jeunes Palestiniens, conformément à la nouvelle stratégie MENA.

Le domaine de l’innovation, où la scène palestinienne des startups est dynamique, est un point d’entrée privilégié. Le chef du DFAE a également annoncé que la contribution suisse à l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), récemment renouvelée par le Conseil fédéral, devra notamment permettre de renforcer l’intégration professionnelle des réfugiés palestiniens dans les pays d’accueil, selon les conclusions du rapport Nantermod.

À l’occasion de l’inauguration du Conseil d’entreprises suisses et palestiniennes, il a formulé l’espoir que cet instrument encouragera les opérateurs économiques et scientifiques suisses à s’associer à leurs homologues palestiniens.

(ATS/NXP)

Votre opinion