Actualisé 11.03.2013 à 18:49

Scandale alimentaireIkea reconnaît avoir vendu des tartes contaminées en Suisse

Le géant suédois du meuble a reconnu officiellement dans un communiqué avoir vendu il y a 6 mois dans ses restos 720 tartes aux amandes susceptibles de contenir des bactéries fécales.

Quelque 720 tartes au chocolat, susceptibles de contenir des bactéries généralement témoins d’une contamination fécale, ont été vendues dans les restaurants Ikea suisses il y a six mois, a reconnu lundi le géant suédois dans un communiqué.

Le groupe revenait sur une première information, donnée le 5 mars dernier, selon laquelle la Suisse n’avait pas reçu de tartes contaminées.

"Des recherches complémentaires effectuées ultérieurement ont révélé que 720 tartes portant la date de péremption incriminée, susceptibles de contenir des bactéries, ont été vendues dans les restaurants Ikea suisses il y a six mois. Nous regrettons que notre communication n’ait pas mentionné cette information jusqu’à ce jour, le 11 mars 2013", a indiqué un communiqué de presse de l’entreprise.

Le scandale des tartes contaminées a éclaté en Chine, lorsque les douaniers chinois ont découvert en novembre 2012 un "niveau excessif de bactéries coliformes" dans des tartes aux amandes avec du chocolat, importées depuis la Suède par Ikea Shanghai.

Le 5 mars, Ikea a annoncé qu’il retirait de ses caféterias dans 23 pays tous les gâteaux du même lot, fabriqués par son unique fournisseur pour ce plat, l’entreprise suédoise Almondy.

Les tartes incriminées, coupées en 12 parts, étaient envoyées depuis la Suède dans tous les magasins Ikea dans le monde. Elles portaient toutes une même date limite de consommation pour l’année 2014.

Lundi, Ikea Suisse a répété que les bactéries retrouvées sont "inoffensives" et "pas dangereuses pour la santé".

Le groupe a cependant précisé que ce "produit ne répondant pas aux directives strictes d’IKEA en matière de denrées alimentaires, une suspension des ventes a été ordonnée pour le lot concerné, par mesure de précaution".

"A aucun moment nous n’avons reçu de réclamation de la part de la clientèle. Il n’y a pas et il n’y a jamais eu de risque sanitaire lié à la consommation de ces produits", insiste encore Ikea.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!