07.07.2015 à 06:47

Crash«Il a dû faire du rase-mottes»

Un ancien municipal vaudois, J.-L. C., était aux commandes de l’ULM qui a percuté Le Moléson dimanche matin. Son instructeur français témoigne et s’interroge.

par
Evelyne Emeri
Seulement quatre jours après cette ouverture de l’espace aérien à ces drôles de machines, un pilote chevronné se tue dans le canton de Fribourg, en heurtant Le Moléson, aux commandes de son ULM pendulaire (voilure rigide et chariot motorisé).

Seulement quatre jours après cette ouverture de l’espace aérien à ces drôles de machines, un pilote chevronné se tue dans le canton de Fribourg, en heurtant Le Moléson, aux commandes de son ULM pendulaire (voilure rigide et chariot motorisé).

DR

Plus de trente ans que les adeptes des avions ultralégers motorisés (ULM) attendent pour fendre légalement le ciel helvétique. Et volaient, jusqu’ici, en France voisine. Mercredi dernier, la nouvelle ordonnance est entrée en vigueur et admet ces «tondeuses à gazons volantes», devenues plus sécurisées et plus performantes.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!