JO de Tokyo - «Il a fallu surpasser nos limites pour ce bronze», raconte Vergé-Dépré
Publié

JO de Tokyo «Il a fallu surpasser nos limites pour ce bronze», raconte Vergé-Dépré

Sous une chaleur étouffante, les Suissesses sont allées puiser au fond de leurs ressources pour décrocher la médaille de bronze en beach-volley à Tokyo, 17 ans après le duo masculin Heuscher-Kobel.

par
Sylvain Bolt
(Tokyo)
Joana Heidrich (à gauche) et Anouk Vergé-Dépré ont conquis la plus belle médaille de leur carrière.  

Joana Heidrich (à gauche) et Anouk Vergé-Dépré ont conquis la plus belle médaille de leur carrière.

AFP

«Je me souviens bien de ce match aux Jeux d’Athènes, j’avais rêvé devant ma télévision et c’est incroyable de le réaliser en équipe avec cette médaille», a lâché Joana Heidrich après la conquête du deuxième bronze olympique du beach-volley suisse, 17 ans après le binôme masculin Heuscher/Kobel.

Les Suissesses ont battu les Lettonnes Tina Graudina/Anastasija Kravcenoka (21-19 21-15) dans un match parfaitement maîtrisé, au cours duquel elles n’ont été menées au score qu’en tout début de partie (deux premiers points perdus).

«Là, nous avons débarqué avec une mentalité de gagnantes sur le sable. Et ramené toute l’énergie qu’il nous restait»

Joana Heidrich, beach-volleyeuse suisse

Rien à voir avec la demi-finale de la veille où les Suissesses n’avaient pas existé face aux Américaines April Ross et Alix Klineman . Cette fois, Joana Heidrich a été beaucoup plus tranchante au bloc, autant défensivement que sur ses attaques.

«C’était plus facile d’encaisser cette défaite, car au final nous n’avons pas eu la moindre chance de rivaliser avec les Américaines, a souligné la bloqueuse helvète. Là, nous avons débarqué avec une mentalité de gagnantes sur le sable. Et ramené toute l’énergie qu’il nous restait

Classé en 44 minutes

Sa partenaire Anouk Vergé-Dépré a inscrit le point du bronze après 44 minutes de jeu disputées sous le cagnard, soit une température ressentie de 45 degrés avec le facteur de l’humidité. La température du sable, elle, affichait 41 degrés.

«C’était l’échauffement le plus dur de ma carrière et le match était très difficile physiquement, on est là depuis trois semaines et il fait tellement chaud, a soupiré la Bernoise en nage. On y a toujours cru, c’est ça la force de notre duo. Il a fallu surpasser nos limites physiques pour décrocher ce bronze, mais c’est incroyable de se dire qu’on est médaillées olympiques

«J’espère que notre médaille inspirera des jeunes en Suisse»

Anouk Vergé-Dépré, beach-volleyeuse suisse

Les pionnières olympiques du beach-volley suisse, déjà championnes d’Europe 2020, sont aussi devenues la deuxième paire féminine du Vieux-Continent à gagner une breloque aux JO. «C’est une fierté de plus, ça montre que les Européens progressent dans la discipline, s’est enthousiasmée Anouk Vergé-Dépré. J’espère que notre médaille inspirera des jeunes en Suisse

Déjà présentes aux JO de Rio en 2016 avec d’autres partenaires, Anouk Vergé-Dépré (29 ans) et Joana Heidrich (29 ans) ont formé une paire après cette première expérience olympique au Brésil. «Il faudra qu’on se réunisse pour discuter de la suite», a souri la Zurichoise, à propos d’un éventuel nouveau cycle olympique.

1 / 11
Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré, médaillées de bronze du tournoi de beach-volley

Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré, médaillées de bronze du tournoi de beach-volley

AFP
Viktorija Golubic et Belinda Bencic, médaillées d'argent en tennis (double)

Viktorija Golubic et Belinda Bencic, médaillées d'argent en tennis (double)

AFP
La Genevoise Nikita Ducarroz, médaillée de bronze en BMX freestyle

La Genevoise Nikita Ducarroz, médaillée de bronze en BMX freestyle

AFP

Votre opinion