Riniken (AG): Il abat sa femme et écopera bien de 20 ans
Publié

Riniken (AG)Il abat sa femme et écopera bien de 20 ans

Le tribunal fédéral a définitivement condamné un père de famille, qui avait abattu son épouse, en 2009.

(Photo d'illustration).

(Photo d'illustration).

Keystone

Un père de famille qui avait abattu de sang-froid son épouse en pleine rue, à Riniken (AG), en 2009, écope définitivement d'une peine de vingt ans de prison pour assassinat. Le Tribunal fédéral (TF) a confirmé sa condamnation.

En 2008, ce Kosovar avait dû quitter le logement familial, où il vivait avec sa femme et ses trois enfants. Il n'avait pas accepté que son épouse demande le divorce, après qu'il l'avait menacée avec une arme.

Quelques jours avant le drame, il avait rédigé une sorte de testament. Il y rendait son épouse responsable de ses problèmes et formait le vœu que ses enfants se rapprochent de sa famille, une fois qu'il aurait rempli sa «mission».

Abattue en pleine rue

Agée de 35 ans, la mère de famille avait été abattue en pleine rue, alors qu'elle attendait le bus. Circulant en voiture, son mari s'était arrêté près d'elle et était sorti de son véhicule avant de la tuer.

Un passant se trouvait également à proximité immédiate de la ligne de tir. En raison des risques pris, le Kosovar âgé aujourd'hui de 48 ans a également été condamné pour mise en danger de la vie d'autrui.

Il avait été arrêté quelques heures après l'homicide ,à Brugg (AG). Durant son procès, le quadragénaire n'avait montré aucun regret. Dans son arrêt, diffusé mardi, le TF rejette son recours et considère que le Tribunal supérieur du canton d'Argovie a correctement fixé la mesure de la peine qui lui a été infligée. (arrêt 6B_480/2016 du 5 août 2016)

(ats)

Votre opinion