Actualisé 13.01.2020 à 07:34

Il cambriole deux golfs et revient jouer avec les clubs volés

Toulouse (F)

Un homme a dévalisé deux golfs de la région de Toulouse en quelques semaines. Valeur du butin: près de 44'000 francs.

par
LPH
Le club toulousain de golf La Ramée, l'un des deux à avoir été cambriolé en l'espace de quelques semaines seulement.

Le club toulousain de golf La Ramée, l'un des deux à avoir été cambriolé en l'espace de quelques semaines seulement.

Google Street View

Dans la région de Toulouse (F), un homme a été arrêté pour le cambriolage de deux golfs en l'espace de quelques semaines, comme le rapporte le quotidien La Dépêche. Au total, il a dérobé pour près de 40 000 euros (env. 43 000 francs) de matériel.

Le premier larcin remonte au 21 novembre dernier. Le patron du golf de La Ramée, à Tournefeuille (F), constate que la baie vitrée a été brisée. Une quantité importante de matériel a disparu: des clubs, des vêtements, entre autres. Une enquête est ouverte, mais les éléments de preuve se font rares. Noël passe, sans qu'aucune trace du ou des malfaiteurs ne puisse être esquissée.

Chariots disparus

Quelques semaines plus tard, un deuxième établissement du même groupe, le golf de Téloua, est lui aussi dévalisé. Pendant la fermeture de de fin d'année, quelqu'un s'est introduit dans le bâtiment en passant par le toit. En témoignent les tuiles arrachées découvertes le 1er janvier par le directeur du golf, qui passait brièvement sur les lieux pour s'assurer que tout allait bien.

Là encore, le golf a été fouillé de fond en comble. Des clubs de marque et des chariots permettant de transporter du matériel ont été dérobés, tout comme des chaussures, casquettes, balles et d'autres accessoires en tout genre: le préjudice est important.

Démasqué par ses homologues

Les recherches piétinent encore quelques jours. Jusqu'à ce que l’œil attentif des autres golfeurs mène à une piste, début janvier. À cette période de l'année, seuls les habitués foulent le green. Et l’un d’eux attire l'attention: son matériel est flambant neuf, alors qu'auparavant, ses clubs vieillots n'avaient pas fière allure. Le directeur fait part de ses doutes aux enquêteurs.

Et il a vu juste: le suspect, un homme de 38 ans, est placé en garde à vue et reconnait les faits. Accro au golf, il n'avait vraisemblablement plus les moyens d'assouvir sa passion. Il a finalement restitué l’ensemble de l’équipement volé. Le trentenaire devra répondre de ses actes devant la justice.

LPh

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!