08.12.2019 à 11:55

Il dealait de la coke sur le «Playstation Network»

Trafic

Un dealer utilisait le réseau en ligne de la console de Sony pour vendre de la cocaïne. C'est le FBI qui a mis fin à la partie.

par
Lematin.ch
Les enquêteurs doivent encore déterminer l'ampleur du trafic mis en place sur le «Playstation Network».

Les enquêteurs doivent encore déterminer l'ampleur du trafic mis en place sur le «Playstation Network».

iStock

Le «Playstation Network» n'est pas utilisé seulement pour jouer en ligne. Comme le rapporte la version française du site «20 minutes», le réseau de la console de Sony a notamment été le principal outil de travail de Curtis Alexander, un dealer de drogues récemment arrêté aux Etats-Unis.

L'homme utilisait le réseau pour écouler son stock de cocaïne. C'est grâce à un informateur que le FBI a pu entrer en contact avec le revendeur, dont le pseudo sur la plateforme était «Speedola20». Le dealer organisait son trafic sur le «Playstation Network» depuis 2017.

Transaction surveillée

L'informateur, sur demande du FBI, a commandé un «Nina Bug» au dealer. Dans son jargon, cela représente une dose de 255 grammes de cocaïne. Les deux homme ont alors convenu d'un rendez-vous dans un bar pour finalement acheter 103 grammes de cocaïne, pour un montant d'environ 4'400 dollars. La transaction était surveillée par des agents du FBI.

Cette vente a alors permis au FBI d'émettre un mandat d'arrêt à l'encontre de Curtis Alexander. Sony va devoir fournir «les contenus de toutes les communications» afin de permettre aux enquêteurs de découvrir l'étendue du trafic.

L’ensemble des informations de son compte «Playstation Network» ont également été demandées par les agents pour étudier chacun de ses faits et gestes en ligne.

À noter que ce n'est pas la première fois que Sony collabore avec les autorités fédérales américaines. En 2017, le FBI avait demandé un mandat de perquisition pour demander des données d'utilisateur dans le cadre d'une enquête liée au terrorisme.

CBO

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!