Valais - Il découvre des chipollatas piégées pour tuer ses chiens
Publié

ValaisIl découvre des chipollatas piégées pour tuer ses chiens

En sortant de chez lui avec ses deux chiens, un Valaisan a eu la mauvaise surprise de découvrir sur la pelouse des saucisses remplies de clous et de vis.

par
Eric Felley
La photo publiée par Sandy Bovin pour alerter les gens sur Facebook.

La photo publiée par Sandy Bovin pour alerter les gens sur Facebook.

DR

S’il y a bien un acte lâche qui peut susciter tant d’indignation, c’est bien le fait de piéger des saucisses avec des clous et des vis. C’est ce qui s’est passé mardi en Valais, à Granges, où un habitant, Sanka Bonvin, a trouvé devant son immeuble des petites saucisses de veau qui auraient pu s’avérer mortelles si ses chiens les avaient goûtées: «J’habite à la route de la Crête Blanche, a-t-il écrit sur Facebook, dans les nouveaux immeubles blancs au bord de la route principale. Une personne sans scrupule a lancé ces saucisses piégées de vis et de clous. Je partage ceci pour avertir tous les propriétaires de chiens du quartier à être attentifs et vigilants».

Jusqu’à trois ans de prison

C’était hier matin. Depuis, son post a fait l’objet de 2800 partages et de nombreux commentaires outrés. Selon «Le Nouvelliste», l’homme envisage de déposer une plainte auprès de la police cantonale. Le quotidien valaisan a interrogé le vétérinaire cantonal, Eric Kirchmeier, pour qui ce cas «machiavélique» s’apparente à de la maltraitance crasse envers des animaux qui peut valoir jusqu’à trois ans de prison à son auteur. Mais encore faut-il l’identifier: «Ce qui est malheureusement difficile dans ce genre de cas». Il précise aussi que ce type de malveillance n’est pas courant dans le canton.

Votre opinion