Football: «Il est bien meilleur qu’Usain Bolt avec un ballon!»
Publié

Football«Il est bien meilleur qu’Usain Bolt avec un ballon!»

Coach du FC Sion, Christian Zermatten évoque les qualités athlétiques de Jared Khasa, le sprinter de Tourbillon, à l’origine du but de la victoire contre Xamax.

par
N.JR
Lancé à pleine vitesse à la 93e minute, Jared Khasa (à g.) va profiter d'un contre favorable pour échapper à Kamber (au centre) et Djuric pour s'échapper sur l'aile droite avant de servir parfaitement Toma.

Lancé à pleine vitesse à la 93e minute, Jared Khasa (à g.) va profiter d'un contre favorable pour échapper à Kamber (au centre) et Djuric pour s'échapper sur l'aile droite avant de servir parfaitement Toma.

Keystone

A 52 ans, Christian Zermatten n’en est pas à son premier passage sur le banc du FC Sion. Fidèle employé du club et de son président, le technicien a déjà effectué plusieurs dépannages. Mais celui qu’il mène depuis dix jours est sans conteste le plus urgent...

A cet égard, Sion a signé mercredi à Tourbillon une victoire probablement décisive dans l’optique du maintien en arrachant les trois points à NE Xamax dans les arrêts de jeu (93e, 1-0, Toma). Un but en forme de délivrance qui doit aussi beaucoup à l’incroyable accélération du jeune Français Jared Khasa (21 ans), qui allait résister d'abord puis échapper à plusieurs joueurs de Xamax, avant d’adresser un service parfait à Bastien Toma (93e, 1-0).

Réputé pour sa pointe de vitesse et les ravages que celle-ci a déjà exercé en Promotion League, le No 23 du FC Sion, très logiquement surnommé «Usain Bolt» depuis son arrivée en Valais, a donné raison à ses coaches, Christian Zermatten et Sébastien Bichard, qui, sans doute en accord avec Christian Constantin, l’avait lancé pour l’ultime demi-heure, en remplacement de Yassin Fortune, pourtant très intéressant dans un couloir droit qui n’est pas le sien (l’ancien espoir d’Arsenal préfère évoluer à gauche). «Personne ne va aussi vite que Khasa sur un terrain en Suisse, confirme Zermatten. Il est encore meilleur quand il peut partir de loin.»

Forcément, la référence au retraité des pistes Usain Bolt, double détenteur des records du monde du 100 m (9’’58) et du 200 m (19’’19), est tentante. D’autant plus après les tentatives du sprinter jamaïcain de se reconvertir en footballeur – après des essais infructueux à Dortmund et avec le club norvégien de Strømsgodset IF, l’athlète avait tenté en 2018 sa chance en Australie, sous le maillot de Central Coast Mariners sans se voir proposer un contrat.

Un joueur «100% atypique»

«Khasa est bien meilleur qu’Usain Bolt avec un ballon!, s’exclame Zermatten qui l’avait brièvement eu sous ses ordres à Fribourg. Il n’aura ainsi pas besoin d’aller jusqu’en Australie pour tenter sa chance.» Pourtant, la carrière helvétique de l’ancien espoir du Havre a mis du temps à décoller depuis son transfert au FC Sion, en janvier 2016. «Il n’a jamais eu de la facilité dans tout ce qu’il a fait. Mais il n’a jamais lâché. C’est un joueur 100% atypique, qui doit encore progresser à la conclusion…»

Si Sion respire mieux aujourd’hui, le club valaisan n’en est pas pour autant définitivement sauvé. «On a reçu une mission, celle de sortir le club de l’impasse dans laquelle il se trouvait. On se porte mieux mais je ne veux pas entendre parler que l’on est bon. La nouvelle priorité, c’est d’aller chercher des points à Zurich contre Grasshopper. Je suis trop attaché à ce club pour l’imaginer ailleurs qu’en Super League.»

A Tourbillon, devant son fidèle public, Sion a sans doute aussi obtenu le résultat du boulot accompli depuis une dizaine de jours. «Ce groupe possède une grande marge de progression. Les gars ont envie de bosser, ils sont demandeurs. Donc il faut les faire travailler…»

Votre opinion