30.03.2019 à 14:21

PrintempsIl est venu le temps des asperges du Valais

Oubliez les variantes du Pérou, du Mexique ou d’ailleurs, la récolte des goûteux turions a commencé.

von
Jean-Guy Python
1 / 14
Chez Maurice Dussex à Saillon, le travail de récolte a débuté dans les aspergeraies.

Chez Maurice Dussex à Saillon, le travail de récolte a débuté dans les aspergeraies.

Jean-Guy Python
Chez Maurice Dussex à Saillon, le travail de récolte a débuté dans les aspergeraies.

Chez Maurice Dussex à Saillon, le travail de récolte a débuté dans les aspergeraies.

Jean-Guy Python
Chez Maurice Dussex à Saillon, le travail de récolte a débuté dans les aspergeraies.

Chez Maurice Dussex à Saillon, le travail de récolte a débuté dans les aspergeraies.

Jean-Guy Python

Vertes ou blanches, les asperges suisses sont de retour. Par exemple chez Maurice Dussex à Saillon, où le travail de récolte a débuté dans les aspergeraies. Les vrais connaisseurs, gourmands et gourmets, se donnent rendez-vous à Saillon chaque printemps, parfois avant même que soient sortis de terre les goûteux turions (partie consommée des asperges).

Cultivée dans les terres sablonneuses de la plaine du Rhône, l’asperge est un légume typique de printemps. Le centre de culture en Valais reste bien évidemment Saillon, « La cité de l’asperge », mais plus de 35 producteurs valaisans répartis dans toute la plaine se partagent le marché de cette plante potagère.

L’asperge est une plante qui pousse sous des buttes de terre. Tant qu’elle progresse dans le sol à l’obscurité complète, elle reste blanche. Mais dès qu’elle entre en contact avec la lumière du jour, elle vire au vert.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!