Publié

ApplicationsIl faudra payer pour protéger sa vie privée sur mobile

Un récent sondage révèle que les utilisateurs de mobiles sont prêts à payer jusqu’à 5 francs pour que les applications ne violent pas leur sphère privée.

par
Simon Koch
L’étude américaine fortifie le modèle commercial qui fait de la confidentialité un service payant et à part, plutôt qu’une offre de base gratuite dans chaque application.

L’étude américaine fortifie le modèle commercial qui fait de la confidentialité un service payant et à part, plutôt qu’une offre de base gratuite dans chaque application.

archive, Keystone

Les applications mobiles qui respectent la vie privée des utilisateurs existent, mais elles coûteront bientôt plus cher. Voilà en substance ce qu’annonce une étude américaine menée par deux chercheurs du Département d’économie de l’Université du Colorado.

Votre opinion