Publié

Affaire Broulis«Il faut clarifier les règles sur les cadeaux aux élus»

Les Verts vaudois ont déposé mardi une motion au Grand Conseil visant à clarifier le cadre dans lequel les élus peuvent accepter des cadeaux.

Le Grand Conseil vaudois. Les Verts sont intervenus au plénum pour demander desrègles plus claires en matière d'acceptation de cadeaux

Le Grand Conseil vaudois. Les Verts sont intervenus au plénum pour demander desrègles plus claires en matière d'acceptation de cadeaux

archives, Keystone

Les Verts vaudois veulent mettre un terme au flou actuel sur l'acceptation des cadeaux qui alimente la méfiance à l'égard de la classe politique, disent-ils. Ils ont déposé mardi une motion au Grand Conseil visant à clarifier le cadre dans lequel les élus peuvent accepter des cadeaux.

Les interrogations et soupçons d'acceptation d'avantages qui entourent certains élus comme le ministre des finances Pascal Broulis dans le canton de Vaud ou le conseiller d'Etat Pierre Maudet à Genève incitent les Verts vaudois à intervenir au plénum. Le député Raphaël Mahaim a déposé mardi une motion demandant une modification de la loi cantonale.

«L'actualité soulève des questions légitimes quant au rôle des élus, leurs liens éventuels avec des groupes d?intérêt et les avantages matériels dont ils pourraient éventuellement bénéficier dans l?exercice de leurs fonctions», peut-on lire dans le communiqué des Verts. Le parti veut par cette motion éviter des discours caricaturaux comme «tous les politiciens sont des pourris».

Aussi les parlementaires

Le texte réclame que la directive actuelle, qui s'applique au Conseil d'Etat et à l'administration cantonale, soit précisée et ancrée au niveau légal. Il souhaite également que le cadre soit clarifié pour le Parlement. «Il n'est actuellement pas si clair si le Grand Conseil est soumis à cette directive et selon quelles modalités». Et d'ajouter que la réflexion devrait être étendue au niveau communal.

Les Verts demandent donc à l'Exécutif de proposer un projet de loi posant un «cadre clair et transparent quant aux cadeaux et avantages qui peuvent être acceptés par les élus dans le cadre de leurs fonctions.»

Voyages controversés

L'affaire des voyages controversés de Pascal Broulis a provoqué plusieurs interventions de la gauche vaudoise. Trois élus d'Ensemble à gauche ont ainsi écrit au procureur général pour lui faire part de leur préoccupation sur des soupçons d'acceptation d'avantage. Celui-ci a ensuite annoncé des investigations préliminaires sur les voyages du ministre PLR des finances.

Le groupe est également auteur d'une interpellation sur le sujet et a demandé que la commission de gestion investigue et rédige un rapport sur ces voyages. Le PS a pour sa part déposé une interpellation. Il souhaite en savoir plus sur les dates de ces voyages et les pratiques de séjour à l'étranger des conseillers d'Etat.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!