Actualisé 16.02.2016 à 14:11

Eagles of Death Metal«Il faut que tout le monde ait une arme»

Le groupe est de retour à Paris, ce mardi à l'Olympia. Dans une interview accordée à «iTélé», Jesse Hughes s'est positionné en fervent défenseur du droit à l’auto-défense.

par
K. A.
AFP

Alors qu'Eagles of Death Metal jouaient «Kiss the devil», le 13 novembre 2015 au Bataclan à Paris, leur concert avait été interrompu par les tirs de kalachnikov d'un commando de djihadistes - faisant 90 morts, dont l'un des responsables commerciaux du groupe Nick Alexander.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!