Publié

FootballIl finit le match avec un bout de langue en moins

Andreas Luthe est un guerrier. Le gardien d'Augsbourg a terminé sa partie du week-end dernier en ayant perdu un bout de lui-même.

par
Sport-Center
Le portier d'Augsbourg tient à sa place.

Le portier d'Augsbourg tient à sa place.

EPA, Keystone

A 31 ans, Andreas Luthe est enfin devenu un titulaire à part entière en Bundesliga, après avoir guerroyé longuement dans l'anti-chambre de l'élite. Alors le portier allemand va tout faire, absolument tout, pour garder sa place devant le but longtemps barré par le Suisse Marwin Hitz, parti depuis jouer les doublures de Roman Bürki à Dortmund.

Plus tôt dans la saison, il avait déjà gardé la cage des siens pendant de nombreuses rencontres avec un doigt cassé. Pas simple, quand on est gardien. Le cerbère a encore été plus loin ce week-end, à l'occasion de la partie des Bavarois, perdue 1-0 contre Leverkusen.

Tôt dans la rencontre Luthe a été heurté par son adversaire Lucas Alario. Dans l'action, il perd une dent, un bout de langue et doit passer par le protocole commotion. Pas de quoi lui faire quitter la pelouse. L'Allemand a passé une heure sur le pré avec la bouche en sang, cachant aux arbitres la gravité de sa blessure.

Sa bravoure n'a pas suffi aux siens pour arracher un point, qu'on lui accorde volontiers pour l'effort. En plus de ceux de suture...

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!